European Union External Action

Remarques introductives de la Haute Représentante et Vice Présidente Federica Mogherini lors de la conférence de presse du Conseil d'Association UE-Tunisie

CHECK AGAINST DELIVERY

Bonjour. C'est un plaisir d'accueillir ici à Bruxelles Monsieur le Ministre Baccouche pour cette 11ème session du Conseil d'association Union européenne-Tunisie - mais notre premier conseil d'association ensemble- tout comme c'était un plaisir de vous voir il y a Tunis lors de ma visite en Tunisie. Nous avons aujourd'hui abordé un ensemble de questions, sur les opportunités et les défis que nous partageons dans la région.

Premièrement on partage la région, on partage des intérêts, des visions communes autour de la Méditerranée et nous avons un partenariat qui peut nous donner - et nous donne déjà -beaucoup d'instruments pour faire face aux défis communs. Nous savons que la Tunisie a devant elle une période enthousiasmante, mais aussi difficile, où il faut consolider le processus de transition. Un succès politique, comme vous l'avez dit Monsieur le Ministre, doit être accompagné d'un succès économique et social.

C'est aussi une priorité pour l'Union européenne, soutenir la Tunisie dans les mois et les années qui viennent, comme on l'a fait dans les dernières années. Mais avec une priorité particulière sur la situation de la jeunesse dans le pays et sur questions de sécurité, que l'on partage. On a beaucoup discuté, avec le Ministre, de la situation régionale, de la situation en Libye, dont on a aussi parlé avec les Ministres des affaires étrangères de l'Union européenne hier ici à Bruxelles, et nous partageons complétement la vision d'une Libye qui doit retrouver la capacité d'être gouvernée sur l'ensemble du territoire et qui aura besoin de tout le soutien de la Communauté internationale, y compris le soutien de l'Union européenne, en accord avec les pays voisins et les pays de la région. Je voudrais remercier la Tunisie pour le rôle important et positif, toujours positif, qu'elle joue dans la région dans ce contexte.

Nous avons aussi parlé de nos relations bilatérales. On a, comme vous savez, un paquet d'instruments communs. Pour l'année 2014 seulement, l'enveloppe bilatérale pour la Tunisie de la part de l'Union européenne était consistante – environ 200 millions d'euros, dont 50 millions au titre du programme "faîtier". Nous avons également signé aujourd'hui un protocole important qui ouvre la possibilité de la participation de la Tunisie à une série de programme de l'Union européenne, qui vont, je suis sûre, bénéficier à la population, non seulement de la Tunisie mais aussi de l'Union européenne. J'ai enfin dit au Ministre que c'est une priorité, pas seulement pour moi personnellement mais aussi pour l'ensemble de l'Union européenne de soutenir de la meilleure façon possible la Tunisie, dans ces premières semaines de votre gouvernement. Nous apprécions beaucoup le fait que, après seulement 6 ou 7 semaines de gouvernement, vous êtes déjà ici à Bruxelles pour travailler ensemble sur notre coopération, qui, comme on l'a convenu, doit être de plus en plus étroite, amicale, et je compte sur le fait que cela va se développer d'une façon encore plus positive que c'est déjà le cas. Parce que je pense qu'on a besoin ensemble de gérer une région qui est incroyablement belle mais aussi difficile. Merci beaucoup.

http://tvnewsroom.consilium.europa.eu/event/eu-tunisia/association-council-2015-press-conference-part-12