European Union External Action

Maurice: L'Union européenne et la Commission nationale des droits de l'homme organise un atelier de sensibilisation sur la violence à l'école

Mauritius , 08/05/2019 - 09:36, UNIQUE ID: 190508_5
Press releases

La Ministre de l’Éducation et des Ressources humaines, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et l'Ambassadeur de l'Union européenne auprès de la République de Maurice ont participé à un atelier sur le thème de la violence en milieu scolaire au Mahatma Gandhi Institute Secondary School à Moka. Cet atelier, qui a réuni une centaine d'étudiants de Grade 10 à 12, est une initiative conjointe de la Commission nationale des droits humains de Maurice et de l'Union européenne. Le Haut-Commissaire britannique a participé à cet évènement qui fait partie des activités organisées dans le cadre de la célébration de la Semaine de l'Europe.

A cette occasion, Mme Marjaana Sall, Ambassadeur de l'Union européenne auprès de la République de Maurice, a déclaré:

- "La convention des droits de l'enfant des Nations Unies est basée sur le principe fondamental selon lequel chaque enfant a le droit à une vie sans violence.  Les Objectifs de Développement Durable incluent un objectif spécifique pour mettre un terme à toutes les formes de violence à l'égard des enfants, afin que chaque enfant puisse grandir à l’abri de la peur et de la violence. L'Union européenne s'est engagée à travailler avec ses partenaires à Maurice pour la réalisation de cet objectif. Cet atelier sur la violence en milieu scolaire est un exemple concret de notre engagement pour protéger les droits des enfants. "

 

M. Dheerujlall Seetulsingh, Président de la National Human Rights Commission, a déclaré:

- "Le droit à l’éducation fait partie des droits économiques, sociaux et culturels.  L’enfant qui va à l’école a aussi  droit à une école sans violence, où règne la paix pour  qu’il puisse apprécier ce qu’il apprend. Il faut que ceux qui sont responsables pour la violence à  l’école soient dénoncés pour leur propre bien et pour la  quiétude et protection des autres. C’est important aussi que les enseignants et les  surveillants soient conscientisés sur le problème et  soient préparés à affronter des situations de violence à  l’école avec l’aide des psychologues."

L'éradication de la violence envers les femmes et les enfants est une priorité de l'Union européenne et de la République de Maurice. L'atelier intitulé “Promoting a Violence-free Society amongst Students” a pour objectif d'aider à mieux comprendre et lutter contre la violence en milieu scolaire. L'atelier fait partie des activités du  projet "Promotion des droits de l'homme à Maurice et à Rodrigues", un projet mis en œuvre par la National Human Rights Commission et financé par l'Union européenne. Organisé dans le contexte de la Semaine de l'Europe, l'atelier a vu la participation de plusieurs intervenants dont la Ministre de l'Education, l'Ambassadeur de l'Union européenne et le Président du National Human Rights Commission. Cette activité est en ligne avec la stratégie de l'Union européenne pour la promotion des droits de l'Homme à Maurice.

 

Depuis le lancement du projet "Promotion des droits de l'homme à Maurice et à Rodrigues" en mars 2018, plus de 6.000 personnes, notamment des jeunes et de femmes ont été sensibilisés aux droits des femmes et aux droits des enfants dans différents Women Centres, Centres de jeunesse et établissements scolaires de l'île. Le projet, qui sera mis en œuvre pendant 30 mois, a pour objectif de sensibiliser plus de 20.000 citoyens.

Editorial Sections: