European Union External Action

Réintégrer les migrants de retour au Burkina Faso par l'emploi

07/05/2019 - 14:32
News stories

L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) appuie la Politique du gouvernement, avec le soutien de l’UE, visant à la réinsertion des migrants Burkinabè arrivant d’autres pays d’Afrique, notamment de Libye, sur une base volontaire.

Dans le Centre-Est et Centre-Sud du Burkina Faso, les deux principales régions de départ de migrants, l'OIM a fourni ainsi en 2018, près de 500 moutons, béliers, boeufs et ânes à 99 Burkinabè de retour de Libye et d’Algérie, afin d’assurer leur réintégration socioéconomique au pays.
Pour garantir la durabilité de leur réintégration, ce don a été accompagné de différentes formations telles que la gestion d’entreprise, le fonctionnement des coopératives et les techniques d’élevage. Ces formations, dispensées tout au long de l’année par les partenaires techniques de l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE) et des Directions régionales des Ressources animales et halieutiques, leur ont permis de se doter du savoir nécessaire à la pérennisation de leur activité. Ce projet s’inscrit dans le cadre de l’effort collectif améliorer la gouvernance des migrations, la protection, le retour volontaire et la réintégration durable des migrants de retour dans leurs pays réceptifs.

Rubriques éditoriales: