European Union External Action

L'UE déploie une mission d'observation électorale au Nigeria

Répondant  à l'invitation des autorités nigérianes, l'Union européenne a déployé une mission d'observation électorale (MOE) chargée de suivre les élections présidentielle et législatives et, ensuite, les élections des gouverneurs et des parlements des États. Ces scrutins se dérouleront respectivement les 14 et 28 février.

Mme Federica Mogherini, Haute Représentante de l'Union européenne pour la politique étrangère et de sécurité et vice-présidente de la Commission européenne, a nommé M. Santiago Fisas Ayxelà, membre du Parlement européen, chef de la mission d'observation. M. Fisas se rendra la semaine prochaine au Nigeria afin de rencontrer les parties prenantes concernées.

La Haute Représentante a déclaré: "L'UE est aux côtés des Nigérians dans les efforts qu'ils accomplissent pour assurer le caractère démocratique des élections et le respect de l'État de droit. Cela est d'autant plus important que le pays doit faire face aux activités terroristes de Boko Haram. J'engage toutes les parties concernées à faire en sorte que les élections soient transparentes et crédibles et à rejeter la violence. Je suis sûre que, sous la direction de M. Fisas, la MOE de l'UE apportera une contribution importante à cet égard."

La MOE de l'UE a déjà suivi de près les premières phases du processus électoral, une équipe avancée ayant été déployée en novembre et en décembre afin de suivre les élections primaires des partis politiques et l'inscription des électeurs. Une équipe de base composée de huit analystes spécialisés dans le domaine électoral est arrivée à Abuja le 6 janvier. Le 12 janvier, elle a été rejointe par 30 observateurs à long terme qui seront déployés dans tout le pays. Les jours de scrutin, cet effectif sera renforcé par une délégation du Parlement européen et de diplomates de l'UE en poste au Nigeria. La MOE restera au Nigeria jusqu'au terme du processus électoral. Cette présence de longue durée permettra de procéder à une évaluation approfondie du processus. La MOE de l'UE diffusera une déclaration préliminaire peu de temps après chaque scrutin et, plus tard, un rapport final assorti de recommandations.

L'UE soutient très activement le Nigeria dans ses processus électoraux et elle y a déjà dépêché des MOE en 2003, 2007 et 2011. Cette mission s'ajoute à l'aide que l'Union européenne apporte aux autorités électorales et à la société civile nigérianes.

Équipes éditoriales: