European Union External Action

MOE UE Madagascar 2018: Communiqué de presse du rapport final

Antananarivo, 24/04/2019 - 16:34, UNIQUE ID: 190424_8
Press releases

La Mission d’observation électorale de l’Union européenne présente ses conclusions finales et les recommandations sur l’élection présidentielle du 7 novembre 2018

 

Antananarivo, 24 avril 2019. – La Mission d’Observation électorale de l’Union européenne (MOE UE) – Madagascar 2018 a présenté aujourd’hui lors d’une conférence de presse son rapport final et les recommandations sur l’observation de l’élection présidentielle du 7 novembre 2018. Ces conclusions portent sur l’analyse du processus électoral dans son ensemble : l’environnement de la campagne électorale, le cadre légal pour la tenue de l’élection présidentielle, la performance de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), le jour du scrutin, le rôle des médias et de la société civile, ainsi que celui des observateurs nationaux.

À cette occasion, le Chef des observateurs et membre du Parlement européen, Monsieur Cristian Preda, rappelle le bon déroulement de l’élection présidentielle : « Dans son rapport final, la Mission recommande des modifications qui pourraient améliorer le cadre électoral, tout en soulignant la souveraineté des Malgaches pour ce qui est de la mise en oeuvre de ces recommandations ».

Les principales recommandations de la Mission d’observation électorale de l’Union européenne sont :

  1. La mise en œuvre de l’institutionnalisation du statut de l’opposition au sein de l’Assemblée nationale par l’activation du statut du chef de l’opposition au bureau de l’Assemblée nationale.
  2. Réviser la loi pour réglementer les sources de financement de la campagne en temps utiles et établir un plafond de dépenses pour les candidats ;
  3. Conférer la Commission électorale nationale indépendante (CENI) le statut d’institution tel que prévu dans la Constitution, ainsi que la rendre responsable de fixer le calendrier électoral afin de lui garantir une plus grande indépendance ;
  4. Renforcer l’Independence et les moyens de fonctionnement et de visibilité des Commissions électorales de districts et communales ;
  5. Réaliser une étude de faisabilité du fichier électoral portant sur la mise en place d’un système de délivrance de cartes nationales d’identité dont l’impact portera aussi sur la confections de listes électorales fiables et inclusives ;
  6. Mettre en place la Haute Autorité de la Communication Médiatisée tout en garantissant son indépendance vis-à-vis du pouvoir exécutif. Par ailleurs, il faudrait renforcer ses capacités opérationnelles, juridiques et techniques pour lui permettre d’accomplir pleinement son rôle de régulateur;
  7. Envisager l’introduction de mesures incitatives pour les positions électives des femmes et mettre en place des mesures additionnelles pour assurer l’efficacité du suivi et de l’évaluation de ces mesures par la Commission nationale indépendante des droits de l’homme ou une entité à définir.

 

Par ailleurs, la Mission d’observation électorale de l’Union européenne – Madagascar 2018 organisera le vendredi 26 avril et le lundi 29 avril deux tables rondes avec les différents interlocuteurs de l’élection présidentielle afin de mettre en commun l’ensemble de 27 recommandations et leur mise en oeuvre.

 

Télécharger le document en PDF ici:

 

***

 

Pour plus de renseignements, veuillez contacter :

 

Mme  Silvia DE FÉLIX, Attachée de presse

Mobile : +261 34 35 764 66 / +261 32 22 001 29

Courriel : silvia.defelix@moeue-madagascar2018.eu

Facebook et Twitter : @moeuemada18

Équipes éditoriales: