European Union External Action

Conakry dispose désormais d’un Centre de transit et d’orientation des migrants

19/04/2019 - 12:50
News stories

Conakry dispose désormais d’un Centre de transit et d’orientation des migrants

Le Centre de transit et d’orientation des migrants de Conakry a été inauguré ce jeudi 18 avril 2019. La cérémonie a été présidée par son Excellence M. le ministre des Affaires étrangères et des Guinéens de l’Etranger, Mamadi Touré, avec à ses côtés Mme la ministre de l’Action sociale, de la Promotion féminine et de l’Enfance, Mariama Sylla.

Etaient également présents leurs Excellences, l’Ambassadeur de l’Union européenne en Guinée, M. Josep Coll, l’Ambassadrice du Royaume Uni, Mme Catherine Inglehearn, ainsi que le Coordinateur par intérim du Système des Nations unies en Guinée, M. Patrice Vahard, et la représentante résidente de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), Mme Fatou Ndiaye.

Le Centre de transit et d’orientation des migrants est réalisé grâce à un appui financier du département de Développement international (Dfid) du Gouvernement britannique, pour les infrastructures, ainsi que de l’Union européenne (UE) pour les équipements et la pris en en charge du personnel d’appui. 

L’appui de l’UE s’inscrit dans le cadre du projet de renforcement de la gouvernance des migrations et d'appui à la réintégration des migrants en Guinée financé par le Fonds fiduciaire d’urgence pour l’Afrique et mis en œuvre par l’OIM.

Sis dans l'enceinte de l'hôpital Jean-Paul II au quartier Taouyah (Conakry), le Centre dispose d’une capacité d’accueil d’environ 350 personnes. Les migrants de retour à Conakry seront désormais acheminés dans ce Centre où ils pourront bénéficier d’un hébergement temporaire, avec restauration, d’une durée de 48H sauf pour les cas vulnérables qui pourront  rester plus longtemps selon les besoins identifiés.

Les migrants retournés bénéficieront, en outre, d’un accompagnement psycho-social offert par les agents du Service National des Affaires Humanitaires (SENAH). Des sessions de formation seront également organisées, y compris sur les possibilités de réintégration dans le cadre de l'Initiative Conjointe UE-OIM.

Dans leurs différentes interventions, les officiels se sont réjouis de la mise en place du centre s’engageant chacun en ce qui le concerne d’œuvrer pour sa pérennisation et son plein fonctionnement.

M. Josep Coll a saisi l’occasion pour rappeler la nécessité de travailler dans un cadre multilatéral pour faire face au phénomène de la migration irrégulière. « Aucun pays ne pourra y faire face à lui tout seul » a-t-il souligné, rappelant les efforts déployés par l’Union européenne aux côtés de la Guinée et en Afrique pour faire face à cette problématique.

רובריקות: