European Union External Action

Déclaration de la haute représentante et vice-présidente, Mme Federica Mogherini, concernant la célébration du 20e anniversaire du génocide de Srebrenica

La page la plus sombre de l'histoire récente de l'Europe s'est écrite dans les champs de Srebrenica.

Aujourd'hui, à l'occasion du 20e anniversaire du massacre, nous honorons la mémoire de toutes les victimes. Le temps et les mots sont impuissants à guérir la douleur d'une mère qui n'a même pas pu enterrer son enfant. Mais le temps et les mots peuvent, aujourd'hui, nous rappeler à tous ce qu'est - ce que devrait être - l'Europe.
Toute une génération a formé l'espoir d'une nouvelle ère de paix après la guerre froide. Cette génération est la mienne: nous avons rêvé d'un continent uni, et nous nous sommes réveillés en proie au plus sombre des cauchemars.

À Srebrenica, l'Europe est confrontée à sa honte. L'Europe ne s'est pas montrée à la hauteur de la promesse de nos pères fondateurs et des rêves de leurs descendants: qu'il n'y ait plus de guerre en Europe, plus de meurtres au nom d'une race ou d'une nation. Plus de génocides.
Srebrenica est un appel à l'action. Il s'agit de faire en sorte que cela ne se reproduise plus jamais.

Srebrenica nous montre que l'intuition initiale de notre Union européenne demeure valable et que c'est la seule manière de rétablir la paix sur notre continent. Diviser les peuples d'Europe en "nous" et "eux" ne fera que générer de nouveaux conflits.

Chrétiens et musulmans, Serbes, Croates et Bosniaques. Migrants et locaux. Avoir pour objectif des États "purs sur le plan ethnique" n'amènera pas la paix. Nous devons faire en sorte que toutes les communautés puissent s'unir, et non se déchirer. Il s'agit de vivre les uns avec les autres.

Pour ces raisons, nous œuvrons avec l'ensemble des Balkans occidentaux pour que le cap européen soit maintenu. Les 28 États membres et toutes les institutions de l'UE sont favorables à l'idée de voir la Bosnie-Herzégovine rejoindre notre Union. Nous appelons de nos vœux - et nous y œuvrons - un avenir fait de partenariats, de justice et de réconciliation. Pour tous les citoyens de ce pays et de cette partie de l'Europe.

À Srebrenica, nous, Européens, sommes tombés. La seule chose à faire à présent, la seule manière de rendre hommage à ces victimes, est de nous relever. Et de le faire au cours d'une des périodes les plus difficiles pour l'Europe. Conserver la mémoire, œuvrer à la réconciliation et à une Union européenne qui repose sur la fraternité et la solidarité, et qui soit suffisamment forte pour faire face aux nombreuses difficultés auxquelles nous sommes confrontés à l'intérieur de nos frontières et tout autour de nous. Pour que ma génération soit la dernière à connaître et à vivre une telle tragédie en Europe.

Message vidéo de Mme Mogherini, HR/VP, à l'occasion du 20e anniversaire du génocide de Srebrenica:
http://ec.europa.eu/avservices/video/player.cfm?ref=I106368&sitelang=en)