European Union External Action

L'Union européenne remet du matériel à l'Unité GARSI de la Gendarmerie Nationale sénégalaise

09/04/2019 - 13:01
News stories

Gendarmerie Sénégal - GARSI Sahel

Irene Mingasson, Ambassadrice de l'Union européenne au Sénégal, a procédé, le mercredi 3 avril dernier, en présence du Général de Division Cheikh Sene, Haut-Commandant de la Gendarmerie nationale et Directeur de la justice militaire, à la remise de matériel à l'unité Groupe d'Action Rapide de Surveillance et Intervention (GARSI) Sahel de la Gendarmerie Nationale.

Des Etats membres notamment la France, l'Italie, la Grande Bretagne, l'Espagne, la Pologne, la Roumanie, l'Allemagne, l'Autriche ont également assisté à la cérémonie.

Les éléments de cette unité ont reçu une formation spéciale couplée à une dotation particulière en équipements et matériels non létaux pour élever la capacité opérationnelle de cette unité.

L’objectif général du projet consiste à assurer la sécurité des populations, y inclus dans les zones reculées et transfrontalières à proximité du Mali et la Mauritanie pour contribuer à une lutte plus efficace contre les menaces transnationales, y compris celles posées par les réseaux terroristes et de criminalité organisée.

Le projet GARSI s'inscrit aussi dans une stratégie plus globale de l'UE pour la région du Sahel, qui reconnait qu'au Sahel comme ailleurs, la sécurité et le développement sont indissociables.

Le projet a été officiellement lancé le 9 février 2018, avec la signature d'une convention entre le Gouvernement du Sénégal et l'Union Européenne. Il est mis en œuvre avec 4 Etats membres : l'Espagne, la France, l'Italie et le Portugal.

Le GARSI Sénégal a une compétence nationale avec un budget total de 6,4 millions d'euros (environ 4,2 milliards FCFA) pour une phase de mise en œuvre de 17 mois.

Editorial Sections: