European Union External Action

Déclaration de l'Union européenne à l'occasion de la Journée internationale de la tolérance zéro pour les mutilations génitales féminines.

Bruxelles, 06/02/2019 - 11:10, UNIQUE ID: 190206_4
Statements on behalf of the EU

Avant la Journée internationale de la tolérance zéro pour les mutilations génitales féminines, le 6 février 2019, la Haute Représentante de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité / Vice-présidente de la Commission Federica Mogherini, le commissaire pour la Politique régionale et de l'intégration, Johannes Hahn, le Commissaire à la Coopération internationale et au Développement, Neven Mimica, la Commissaire à la Justice, aux Consommateurs et à l'Égalité des genres, Vra Jourová, ont réaffirmé le ferme engagement de l'Union européenne en faveur de l'éradication des mutilations génitales féminines dans le monde entier:

«Chaque fille et chaque femme a le droit de vivre sa douleur. Et pourtant, plus de 200 millions de femmes et de filles du monde entier ont été contraintes de subir la pratique douloureuse et traumatisante des mutilations génitales féminines, dont 500 000 vivent en Europe. Des millions d'autres filles risquent d'être excisées: 68 millions dans 25 pays d'ici 2030. Les mutilations génitales féminines constituent une grave violation des droits humains et de l'intégrité physique des femmes.

C'est une pratique qui équivaut à de la torture et à un traitement dégradant qui ne peut être justifié. Ni sur la base de la coutume, ni de la tradition, de la culture ou de la religion. C'est un crime dans tous les États membres de l'Union européenne. Nous avons récemment vu les premières condamnations de personnes ayant commis des mutilations génitales féminines et nous nous attendons à ce que toute personne qui commettrait ces crimes dans l'Union européenne ou qui les organiserait dans un pays tiers soit traduite en justice.

Même s'il reste de nombreux défis, il s'agit d'un premier pas important vers la justice pour les victimes. L'Union européenne est à l'avant-garde des efforts mondiaux pour mettre fin à la mutilation génitale féminine d'ici 2030. Nous avons aidé les pays partenaires à criminaliser cette pratique néfaste et nous sommes résolus à en faire encore plus.

L'UE et les Nations unies ont lancé l'initiative globale Spotlight dans le but d'éliminer toutes les formes de violence à l'égard des femmes et des filles, y compris les mutilations génitales féminines, les mariages d'enfants et les autres pratiques préjudiciables aux femmes. Afin de promouvoir un changement social durable, l'UE financera des projets de lutte contre la violence sexiste au niveau local.

Pour mettre fin à cette pratique, nous travaillerons main dans la main avec des acteurs à tous les niveaux: autorités, responsables de communautés, parents, parlements, magistrats, société civile, jeunes et médias, ainsi que d’autres parties prenantes concernées. Nous restons déterminés à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour éliminer cette pratique criminelle.

Pour plus d'informations:

Carlos Martín Ruiz de Gordejuela - Tél : + 32 229-65322

Christian Wigand - Tel : +32 229 62253


 

Équipes éditoriales: