European Union External Action

Déclaration de la porte-parole sur les persécutions, la torture et les assassinats de personnes LGBTI en Tchétchénie

Bruxelles, 18/01/2019 - 08:48, UNIQUE ID: 190118_4
Statements by the Spokesperson

Déclaration de la porte-parole sur les persécutions, la torture et les assassinats de personnes LGBTI en Tchétchénie

Selon des informations fiables émanant de médias et d'organisations internationales de défense des droits de l'homme, au moins 40 personnes LGBTI vivant en République russe de Tchétchénie ont été arrêtées par les forces de l'ordre tchétchènes, emprisonnées et torturées depuis décembre 2018. Toujours selon ces informations, au moins deux personnes détenues sont mortes des suites des tortures infligées par leurs geôliers. Ces graves violations des droits de l'homme s'ajoutent à la longue liste des atteintes aux droits de l'homme commises en Tchétchénie avec le soutien de l'État.

L'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe a récemment publié un rapport qui apporte des preuves irréfutables de purges successives à l'encontre de personnes LGBTI en Tchétchénie, ainsi que d'autres violations des droits de l'homme. Il importe que les autorités russes tiennent compte des recommandations figurant dans ce rapport et prennent des mesures afin de les mettre en œuvre.

Il est du devoir des autorités russes de protéger tous les citoyens du pays dans le plein respect des principes des droits de l'homme. Elles devraient, et doivent de toute urgence, assurer la sécurité de toutes les personnes en danger en Tchétchénie du fait de leur orientation sexuelle. Elles devraient également enquêter rapidement, de manière approfondie et en toute transparence. L'Union européenne compte que les autorités russes procéderont sans retard à des enquêtes approfondies et transparentes sur les persécutions, les tortures et les assassinats de personnes LGBTI dont il a été fait état en Tchétchénie et qu'elles feront en sorte que les personnes qui se seront rendues coupables ou complices de ces crimes en répondent devant la justice.