Déclaration conjointe de Mme Federica Mogherini, haute représentante/vice-présidente, et de M. Christos Stylianides, commissaire chargé de l’aide humanitaire et de la gestion des crises, sur les conséquences des combats au Yémen

Bruxelles, 01/04/2015 - 17:04, UNIQUE ID: 150401_03
Statements by the HR/VP

Les affrontements entre différentes milices, les bombardements et les interruptions de services essentiels ont, sur la population civile, en particulier sur les enfants, des conséquences qui atteignent des proportions alarmantes et aggravent une situation humanitaire déjà catastrophique.

Le raid aérien contre le camp d'Al-Marzaq dans la province d'Hajja, où vivent essentiellement des personnes déplacées, a tué et blessé un grand nombre de civils.

Les attaques menées contre les hôpitaux et les établissements médicaux par les factions en guerre, de mêmes que celles visant délibérément à détruire les logements, les établissements scolaires et les infrastructures de base ne sauraient être tolérées.

Nous appelons toutes les parties à assurer la protection des civils et à éviter de prendre les infrastructures civiles pour cibles directes. Il y a lieu d'adopter toutes les mesures nécessaires pour garantir le respect du droit humanitaire international et du droit international des droits de l’homme. Nous exhortons toutes les parties à accorder aux travailleurs humanitaires un accès sans restriction afin de leur permettre de continuer d’apporter une aide vitale aux populations les plus vulnérables.

L’UE continuera à appuyer tous les efforts déployés pour amener les parties qui s'affrontent au Yémen à reprendre les négociations, sur la base d'une participation large et sans exclusives ni conditions préalables, dans l’objectif clairement affiché de parvenir à un compromis politique durable.

Languages: