European Union External Action

Déclaration de la porte-parole sur le cas de citoyens ukrainiens détenus illégalement

Bruxelles, 10/01/2019 - 12:01, UNIQUE ID: 190110_6
Statements by the Spokesperson

Déclaration de la porte-parole sur le cas de citoyens ukrainiens détenus illégalement

Pavlo Hryb, citoyen ukrainien de 20 ans atteint d'un handicap, a été enlevé le 24 août 2017 en Biélorussie, et a été placé en détention par les autorités russes sans aucun chef d'accusation clair. L'Union européenne escompte qu'il sera libéré immédiatement et qu'il lui sera fourni les soins médicaux particuliers dont il a besoin. Les médecins ukrainiens doivent être autorisés à le voir durant sa détention, ainsi que l'exige une injonction récente de la Cour européenne des droits de l'homme.

Edem Bekirov, militant tatar de Crimée, a été placé en détention le 12 décembre 2018 à son entrée dans la péninsule de Crimée, annexée illégalement par la Russie. M. Bekirov a également besoin d'une assistance médicale quotidienne compte tenu de son état de santé. Nous escomptons qu'il sera libéré sans tarder et qu'il lui sera, d'urgence, fourni les soins médicaux appropriés.

L'Union européenne réaffirme que tous les citoyens ukrainiens détenus illégalement dans la péninsule de Crimée et en Russie, ainsi que l'équipage des navires saisis par la Russie le 25 novembre, doivent être libérés immédiatement. Les observateurs internationaux des droits de l'homme doivent se voir accorder un accès total, libre et sans entrave à la péninsule de Crimée.

L'Union européenne demeure résolue à mettre pleinement en œuvre sa politique de non‑reconnaissance de l'annexion illégale de la Crimée et de Sébastopol.