European Union External Action

L’Union européenne et l’Ukraine s’entretiennent des conséquences de l’annexion illégale de la Crimée et de Sébastopol

Bruxelles, 18/12/2018 - 19:54, UNIQUE ID: 181218_26
Press releases

L’Union européenne et l’Ukraine s’entretiennent des conséquences de l’annexion illégale de la Crimée et de Sébastopol

p.p1 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 96.0px; text-indent: -96.0px; font: 15.0px Calibri; -webkit-text-stroke: #000000}
span.s1 {font-kerning: none}

Bruxelles, le 18 décembre 2018

L’Union européenne et l’Ukraine se sont entretenues à Bruxelles, le 18 décembre 2018, des conséquences de l’annexion illégale de la Crimée et de Sébastopol. Il s’agissait de la sixième réunion de ce genre, qui s’est tenue au niveau des hauts fonctionnaires, entre le Service européen pour l’action extérieure (SEAE) et les services de la Commission, d’une part, et des représentants des ministères ukrainiens compétents, d’autre part.

Cette réunion a permis à l’UE et à l’Ukraine de faire le point sur leurs politiques respectives à l’égard de la Crimée et de Sébastopol, ainsi que sur la situation dans la péninsule. Les évolutions en matière de sécurité et la situation des droits de l’homme ont également figuré parmi les thèmes abordés. L’UE a communiqué les informations les plus récentes concernant la mise en œuvre de ses mesures de non-reconnaissance, notamment les mesures restrictives. Les discussions ont aussi porté sur la coopération au sein des enceintes internationales ainsi que sur des questions de droit international.

L’UE ne reconnaît pas et ne reconnaîtra pas l’annexion illégale de la péninsule de Crimée par la Russie. Elle demeure résolue à mettre pleinement en œuvre sa politique de non-reconnaissance.