European Union External Action

Vendredi, à Gaza, des milliers de Palestiniens ont à nouveau manifesté, quelquefois avec violence, près de la clôture frontalière. Six personnes au moins ont été tuées et des centaines d'autres blessées par des tirs israéliens à balles réelles, alors que

Bruxelles, 14/10/2018 - 14:32, UNIQUE ID: 181014_2
Statements by the Spokesperson

Vendredi, à Gaza, des milliers de Palestiniens ont à nouveau manifesté, quelquefois avec violence, près de la clôture frontalière. Six personnes au moins ont été tuées et des centaines d'autres blessées par des tirs israéliens à balles réelles, alors que certains manifestants tentaient de franchir la séparation pour entrer en Israël. Nous invitons une nouvelle fois tous les acteurs concernés à faire preuve de la plus grande retenue pour éviter de nouvelles pertes de vies humaines. Nous attendons d'Israël qu'il respecte les principes de nécessité et de proportionnalité dans son usage de la force. Et nous attendons du Hamas et d’autres groupes extrémistes à Gaza qu'ils n'exploitent pas les manifestations à d’autres finalités et qu'ils veillent à ce qu’elles demeurent strictement non violentes. Samedi, en Cisjordanie occupée, une Palestinienne a été tuée par un jet de pierre. Trois civils israéliens ont également été tués ces derniers jours et semaines. Tous ces incidents doivent faire l’objet d’enquêtes et leurs auteurs doivent être traduits en justice. Le cycle de la violence ne mène qu’à davantage de violence et prive des générations entières de l’aspiration légitime à vivre en paix et libres de construire leur propre avenir. Seule une solution politique peut mettre un terme à cette violence. Dans ce contexte, l’Union européenne salue vivement et soutient pleinement les efforts déployés par le coordonnateur spécial des Nations unies qui travaille en étroite collaboration avec l’ensemble des parties et avec la communauté internationale pour obtenir la relance d'un processus politique à Gaza. L’UE apporte déjà une aide à la population dans la bande de Gaza et est disposée à participer à ce processus avec tous les moyens diplomatiques, techniques et financiers à sa disposition.

Vendredi, à Gaza, des milliers de Palestiniens ont à nouveau manifesté, quelquefois avec violence, près de la clôture frontalière. Six personnes au moins ont été tuées et des centaines d'autres blessées par des tirs israéliens à balles réelles, alors que certains manifestants tentaient de franchir la séparation pour entrer en Israël. Nous invitons une nouvelle fois tous les acteurs concernés à faire preuve de la plus grande retenue pour éviter de nouvelles pertes de vies humaines.

Nous attendons d'Israël qu'il respecte les principes de nécessité et de proportionnalité dans son usage de la force. Et nous attendons du Hamas et d’autres groupes extrémistes à Gaza qu'ils n'exploitent pas les manifestations à d’autres finalités et qu'ils veillent à ce qu’elles demeurent strictement non violentes.

Samedi, en Cisjordanie occupée, une Palestinienne a été tuée par un jet de pierre. Trois civils israéliens ont également été tués ces derniers jours et semaines. Tous ces incidents doivent faire l’objet d’enquêtes et leurs auteurs doivent être traduits en justice.

Le cycle de la violence ne mène qu’à davantage de violence et prive des générations entières de l’aspiration légitime à vivre en paix et libres de construire leur propre avenir. Seule une solution politique peut mettre un terme à cette violence. Dans ce contexte, l’Union européenne salue vivement et soutient pleinement les efforts déployés par le coordonnateur spécial des Nations unies qui travaille en étroite collaboration avec l’ensemble des parties et avec la communauté internationale pour obtenir la relance d'un processus politique à Gaza.

L’UE apporte déjà une aide à la population dans la bande de Gaza et est disposée à participer à ce processus avec tous les moyens diplomatiques, techniques et financiers à sa disposition.

Languages: