European Union External Action

Belles histoires en matière de droits de l’homme: ensemble pour promouvoir les droits de l’homme dans le monde

Bruxelles, 27/09/2018 - 19:03, UNIQUE ID: 180927_36
Press releases

La haute représentante/vice-présidente Federica Mogherini a lancé aujourd’hui, avec les ministres et représentants de treize pays, en marge de la 73e assemblée générale de l’ONU, une nouvelle initiative mondiale visant à promouvoir les belles histoires en matière de droits de l’homme (initiative «Good Human Rights Stories»).

Lors de la manifestation de lancement à haut niveau, Federica Mogherini a fait la déclaration suivante: «Il est vrai que les droits de l’homme continuent d’être violés dans le monde entier et que dans certains pays, la situation ne cesse d’empirer. Mais ce n’est pas une fatalité. Chaque individu, chaque pays et chaque institution doit faire un choix clair: nous pouvons croire en la possibilité d'un changement positif». 

L’initiative «Good Human Rights Stories» vise à promouvoir un nouveau discours positif sur les droits de l’homme dans le monde, discours fondé sur la célébration de l’adhésion individuelle et transrégionale à l’universalité et à l’indivisibilité des droits de l’homme. Les participants s’engagent à défendre et à améliorer les droits de l’homme au niveau national et international grâce à la bonne gouvernance, à un État de droit fort et indépendant et à des institutions démocratiques, ainsi qu’en collaborant étroitement avec la société civile.

Lors de la conférence de haut niveau qui s’est tenue à New York aujourd’hui, à laquelle ont participé António Guterres, secrétaire général des Nations unies, et Michelle Bachelet, Haute-Commissaire des Nations unies aux droits de l’homme, différents pays de toutes les régions du monde ont présenté leurs propres exemples positifs pour encourager les bonnes pratiques dans la mise en œuvre des politiques fondées sur les droits de l’homme et des processus de consultation ouverts.

Alors que nous célébrons le 70e anniversaire de la déclaration universelle des droits de l’homme, l’initiative cherche à compléter les efforts multilatéraux en cours pour soutenir les progrès en matière de droits de l’homme, sur la base de l’ordre international fondé sur des règles. 

Les participants se sont engagés à poursuivre leur travail sur la base d’une coopération thématique, notamment au sein du Conseil des droits de l’homme. Les pays participants sont les suivants: Géorgie, Tunisie, Nouvelle-Zélande, République de Corée, Indonésie, Burkina Faso, Gambie, Chili, Pérou, Norvège, Cap Vert, Argentine et Uruguay.

Voir le texte intégral du communiqué conjoint ici. Une couverture audiovisuelle de l’événement est disponible sur EbS. L’ensemble des remarques de la haute représentante/vice-présidente Mogherini au cours du lancement sont disponibles ici.

Languages: