European Union External Action

Déclaration de la porte-parole sur les condamnations intervenues en Égypte

Bruxelles, 11/09/2018 - 13:47, UNIQUE ID: 180911_3
Statements by the Spokesperson

Déclaration de la porte-parole sur les condamnations intervenues en Égypte

Samedi, soixante-quinze condamnations à mort ont été confirmées lors d'un procès de masse en Égypte. L'Union européenne rappelle qu'elle est opposée à la peine capitale en toutes circonstances. Nous ne cessons d'aborder ce point avec tous les pays qui, de par le monde, continuent de recourir à la peine de mort, dont nous prônons par ailleurs l'abolition universelle. Qui plus est, les conditions dans lesquelles s'est tenu ce procès de masse font peser un sérieux doute sur le respect du droit et en particulier du droit des accusés de bénéficier d'un procès équitable.

La condamnation du photojournaliste égyptien Mahmoud Abu Zeid dit Shawkan, dont le travail a été récompensé par l'Unesco, à cinq ans d'emprisonnement dans le cadre du même procès ouvre la voie à sa libération prochaine sur la base de la peine déjà purgée. L'Union européenne se réjouit de la libération prochaine de ce dernier, bien que sa condamnation et les conditions de sa libération ne semblent pas conformes à la constitution et aux obligations internationales de l'Égypte. Le respect des libertés civiles, y compris la liberté d'expression et la liberté des médias, constitue un élément essentiel des fondements d'une société démocratique, et les journalistes devraient être libres d'exercer leur profession sans crainte d'être poursuivis ou emprisonnés.

L'Union européenne est pleinement résolue à soutenir la stabilité et le développement de l'Égypte dans la durée, sur la base de nos priorités de partenariat communes. Une stabilité et une sécurité durables ne peuvent qu'aller de pair avec le respect intégral des droits de l'homme et des libertés fondamentales.