European Union External Action

Déclaration de la porte-parole sur la condamnation de Wa Lone et de Kyaw Soe Oo au Myanmar/en Birmanie

Brussels, 03/09/2018 - 09:22, UNIQUE ID: 180903_1
Statements by the Spokesperson

Déclaration de la porte-parole sur la condamnation de Wa Lone et de Kyaw Soe Oo au Myanmar/en Birmanie

Le verdict rendu ce jour par un tribunal, condamnant les journalistes Wa Lone et Kyaw Soe Oo de l'agence Reuters à sept ans de prison, porte atteinte à la liberté des médias, au droit du public à l'information et au développement de l'État de droit au Myanmar/en Birmanie.

Leur condamnation et leur emprisonnement dans le cadre de la loi de 1923 sur les secrets d'État, pour avoir enquêté sur de graves violations des droits de l’homme qui auraient été commises dans l'État de Rakhine, servent en outre à intimider d'autres journalistes, qui craindront de faire l'objet de harcèlement et d'une arrestation ou de poursuites injustifiées alors qu'ils ne font qu'exercer leur profession.

La liberté des médias et le journalisme critique sont des piliers essentiels de la démocratie. Une presse libre a un rôle essentiel à jouer dans la promotion de la transparence ainsi que pour demander des comptes aux gouvernements démocratiques.

Les diplomates de l'Union européenne et des États membres de l'UE ont fait partie des nombreux observateurs internationaux présents à chacune des audiences tenues par le tribunal depuis l'arrestation des journalistes, le 12 décembre 2017, et ils n'ont jamais manqué d'aborder la question avec le gouvernement du Myanmar/de la Birmanie.

Aussi, nous soulignons à nouveau que nous attendons des autorités qu'elles mettent en place des conditions adéquates pour permettre aux journalistes de faire leur travail. Les peines de prison de Wa Lone et de Kyaw Soe Oo, devraient être revues et les deux journalistes devraient être libérés immédiatement et sans conditions.