European Union External Action

Déclaration de la porte-parole sur l’ouverture de la troisième session de l’«Union Peace Conference 21st Century Panglong» au Myanmar/en Birmanie

Bruxelles, 10/07/2018 - 19:34, UNIQUE ID: 180710_10
Statements by the Spokesperson

Déclaration de la porte-parole sur l’ouverture de la troisième session de l’«Union Peace Conference 21st Century Panglong» au Myanmar/en Birmanie

Établir et préserver la paix est un processus long et souvent difficile, qui exige patience, soutien et détermination. Depuis la signature au Myanmar/Birmanie de l’accord national de cessez-le-feu en octobre 2015, l’«Union Peace Conference 21st Century Panglong» offre chaque année une précieuse occasion aux parties prenantes de se mobiliser pour soutenir ce processus et de lui imprimer un nouvel élan.

Il reste encore d’importants défis à relever. Les affrontements qui ont lieu actuellement dans plusieurs États ethniques prolongent la souffrance des populations. Les combats doivent cesser sur-le-champ et l’aide humanitaire doit être autorisée sans délai pour qu’elle puisse parvenir à tous les civils touchés.

D’après l’expérience acquise dans divers pays du monde, les solutions pacifiques et négociées sont les solutions pérennes, celles qui apportent une stabilité véritable, la sécurité, une prospérité économique accrue et, en définitive, une vie meilleure. La troisième session de la Conférence, qui s’ouvre demain, constitue une nouvelle occasion pour le Myanmar/la Birmanie de privilégier le dialogue aux combats et l’inclusion aux divisions. En qualité de témoin officiel de l’accord national de cessez-le-feu, l’Union européenne continuera de collaborer avec toutes les parties prenantes pour surmonter les défis qui demeurent, et d’accompagner le peuple du Myanmar/de la Birmanie à mesure qu’il façonne un avenir démocratique et pacifique pour lui et les générations à venir.

Équipes éditoriales: