European Union External Action

Déclaration de la Haute représentante/Vice-présidente Federica Mogherini sur le coup d'Etat au Burkina Faso

Bruxelles, 17/09/2015 - 08:06, UNIQUE ID: 150917_03
Statements by the HR/VP

Le coup d´Etat survenu au Burkina Faso constitue une atteinte inacceptable au processus de Transition en cours. Le pouvoir doit être remis immédiatement et sans conditions aux autorités civiles afin d'assurer le retour à la transition politique, en accord avec la Constitution du Burkina Faso et la Charte de la Transition.

Nous appelons également à la libération sans délais du Président Michel Kafando, du Premier Ministre Yacouba Isaac Zida et de certains membres de son Gouvernement, encore détenues par la force.
 
Les aspirations démocratiques légitimes de peuple burkinabè doivent être respectées, et les actes de violence refrénés. Aucun retard dans le processus de transition menant vers les élections prévues pour le 11 octobre ne peut être considéré.
 
L'Union européenne se réserve la possibilité d'étudier les mesures potentielles, y compris contre les auteurs du coup d'Etat.

L'Union européenne continue de travailler en étroite collaboration avec le reste de la Communauté Internationale et notamment  les Nations Unies, la CEDEAO et l´Union Africaine,  co-présidents du Groupe International de Suivi et d´Appui à la Transition, pour assurer une réponse coordonnée et ferme et ramener la paix, la stabilité et la sécurité dans le pays"

Languages:
Équipes éditoriales: