European Union External Action

Déclaration de Mogherini et de Hahn sur l'accord annoncé par les Premiers ministres Tsipras et Zaev en ce qui concerne la question du nom

Bruxelles, 12/06/2018 - 19:21, UNIQUE ID: 180612_17
Joint Statements

Déclaration de Federica Mogherini, haute représentante/vice-présidente, et de Johannes Hahn, membre de la Commission, sur l'accord annoncé par les Premiers ministres Tsipras et Zaev en ce qui concerne la question du nom

Nous félicitons chaleureusement les Premiers ministres Alexis Tsipras et Zoran Zaev pour la détermination et le sens des responsabilités dont ils ont fait preuve pour parvenir à cet accord historique entre leurs pays, qui contribue à la transformation de l'ensemble de la région de l'Europe du Sud-Est. Si cette réussite est à mettre au crédit des dirigeants des deux pays et de leurs équipes, c'est en premier lieu celle de tous les citoyens des deux pays, et de l'Europe dans son ensemble.

En outre, le processus de négociation, mené sous l'égide des Nations unies et avec la médiation de l'envoyé personnel du Secrétaire général, Matthew Nimetz, et le soutien résolu de l'Union européenne, démontre clairement la puissance de la diplomatie multilatérale, du dialogue, du respect et de la volonté de trouver des solutions avantageuses pour tous, y compris aux plus difficiles des problèmes. Désormais, nous devons saisir ensemble cette extraordinaire occasion qui se présente pour accompagner et porter la vague de paix et de coopération dans l'ensemble de la région.

La perspective européenne des Balkans occidentaux, réaffirmée récemment lors du sommet de Sofia, reste le vecteur de stabilisation le plus puissant pour la région, et il est dans notre intérêt et de notre responsabilité d'en faire bon usage. Elle a également constitué un ressort essentiel de cet accord, dans un esprit de bonne coopération entre voisins.

Nous attendons maintenant avec intérêt que le Conseil approuve notre recommandation du 17 avril concernant l'ouverture, en juin, de négociations d'adhésion avec l'ancienne République yougoslave de Macédoine, ce qui non seulement est mérité, compte tenu des résultats considérables des réformes entreprises par le pays, mais contribuera aussi grandement à la mise en œuvre intégrale de l'accord, dans l'intérêt des deux pays, de la région et de l'Union tout entière.

L'Union européenne a encouragé et soutenu les négociations depuis le tout début. Nous accompagnerons maintenant les prochaines étapes avec tous les moyens dont nous disposons, dans le même esprit de dialogue, pour notre avenir européen commun.

Languages:

Author