European Union External Action

Remarques par la Haute Représentante/Vice-Présidente Federica Mogherini suite à l'annonce du Président des Etats-Unis concernant l'accord nucléaire avec l'Iran (JCPOA)

Rome, 08/05/2018 - 20:54, UNIQUE ID: 180508_25
Remarks

Remarques par la Haute Représentante/Vice-Présidente Federica Mogherini suite à l'annonce du Président des Etats-Unis concernant l'accord nucléaire avec l'Iran (JCPOA)

L'Union européenne regrette la déclaration faite aujourd'hui par le président des Etats Unis sur l'accord nucléaire [plan d'action global commun (JCPOA)]. Dans le cas où les Etats-Unis reconsidèreraient leur position, nous l'accueillerons positivement. Les Etats-Unis restent notre plus proche partenaire et ami, et nous continuerons de travailler ensemble dans de nombreux autres domaines.

 

Comme nous l'avons toujours dit, l'accord nucléaire n'est pas un accord bilatéral et un seul pays ne peut pas y mettre fin de manière unilatérale. L'accord nucléaire avec l'Iran a été endossé à l'unanimité par la résolution 2231 du Conseil de sécurité des Nations Unies. Il constitue un élément clé de l'architecture mondiale de non-prolifération nucléaire. L'accord est d'autant plus pertinent que nous constatons des signaux encourageants dans la perspective de dénucléarisation de la péninsule coréenne. L'accord nucléaire est crucial pour la sécurité de la région, de l'Europe et du monde entier.

 

Tant que l'Iran continuera de mettre en œuvre ses engagements nucléaires [sous l’accord], comme il le fait jusqu'à présent, l'Union européenne restera engagée à poursuivre la mise en œuvre complète et effective de l'accord nucléaire. Nous faisons entièrement confiance au travail, à la compétence et à l'autonomie de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), qui a publié 10 rapports certifiant que l'Iran a pleinement respecté ses engagements.

 

La levée des sanctions liées au nucléaire est une partie essentielle de l'accord. L'Union européenne a souligné à plusieurs reprises que la levée des sanctions liées au nucléaire avait non seulement un impact positif sur les relations commerciales et économiques avec l'Iran mais aussi et surtout des avantages cruciaux pour le peuple iranien. L'Union européenne s'engage pleinement à faire en sorte à ce que cela continue.

 

Je suis particulièrement inquiète par l'annonce de nouvelles sanctions. Je vais consulter tous nos partenaires dans les prochaines heures et dans les prochains jours pour évaluer leur implications. L'Union Européenne est déterminée à agir pour protéger ses intérêts sécuritaires et économiques.

 

L'accord nucléaire avec l'Iran est l'aboutissement de 12 années de diplomatie. Il appartient à l'ensemble de la communauté internationale. L’accord fonctionne et remplit son objectif : garantir que l'Iran ne développe pas d'armes nucléaires. L'Union européenne est déterminée à le préserver. Nous attendons du reste de la communauté internationale qu'il continue à faire sa part pour garantir que l’accord continue à être pleinement mis en œuvre, dans l'intérêt de notre sécurité collective.

 

Permettez-moi de conclure avec un message aux citoyens et dirigeants iraniens. Pour chacun d'entre eux : Ne laissez personne démanteler cet accord. C'est l'une des plus grandes réussites que la diplomatie n'ait jamais connu, et nous avons construit cela ensemble. C'est la démonstration que des solutions "gagnant-gagnant" sont possibles, à travers le dialogue, l'engagement et la persévérance. C'est la démonstration qu'un terrain d'entente peut être trouvé, même lorsque les positions et les intérêts semblent diverger. Ce respect peut être un langage universel.