European Union External Action

Journée mondiale de l’eau: la gestion durable des ressources en eau et l'accès de tous à l'assainissement sont essentiels

22/03/2018 - 15:58
News stories

Combien d’entre nous considèrent l’eau comme un bien acquis? Si nous ouvrons le robinet d’eau chaude et qu’il n’en coule que de l’eau froide, voire pas d’eau du tout, c’est la panique... L’eau est un élément essentiel à la vie. L'accès à l'eau, en particulier à l'eau potable, est un droit fondamental mais reste un défi dans de nombreuses régions du monde.

C’est pourquoi, à l’occasion de la Journée mondiale de l'eau, l'Union européenne réaffirme que tous les États sont tenus de respecter leurs obligations en matière d'accès à une eau potable qui doit être disponible, accessible, saine, d'une qualité acceptable et d'un coût abordable pour tous, sans discrimination, et rappelle que le droit à une eau potable saine est un droit humain essentiel à la pleine jouissance de la vie et des droits de l'homme.

Cette année, les Nations unies ont choisi pour thème de la Journée mondiale de l’eau: «L'eau: la réponse est dans la nature». Les dommages environnementaux, associés au changement climatique, sont à l'origine des crises liées à l'eau que nous observons dans le monde entier.  Les inondations, la sécheresse et la pollution de l'eau sont aggravées par la dégradation de la végétation, des sols, des rivières et des lacs. Comme l'a déclaré l’UE à l’occasion de la Journée mondiale de l’eau: «Déjà, un des plus grands lacs africains, le Lac Tchad, a perdu 90 % de sa superficie en raison du changement climatique, de l'exploitation excessive de l'eau et d'une sécheresse prolongée. Cette perte a réduit à néant des moyens de subsistance et causé la disparition d'une biodiversité inestimable. Le Conseil de sécurité des Nations unies a également rangé les effets négatifs du changement climatique et écologique parmi les facteurs qui pèsent sur la stabilité de la région du Lac Tchad.»

 

En outre, comme l'indique le rapport du Panel mondial de haut niveau sur l’eau et la paix pour 2017, l'eau n'est pas uniquement un moteur du développement social et économique, elle est également un facteur de paix et de sécurité. La disponibilité de l'eau est un des principaux facteurs de déclenchement des conflits et des déplacements massifs de population.  Étant donné que la coopération renforce la résilience et la stabilité en empêchant les conflits et en consolidant la paix, l'UE continuera à promouvoir l'accès universel à la Convention de l'UNECE sur l'eau et partagera avec ses partenaires l'expérience qu'elle a acquise de longue date dans la gestion durable des ressources en eau partagées. 

L’objectif de développement durable n° 6 des Nations unies — garantir l'accès de tous à l’eau et à l'assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau d’ici à 2030 — vise notamment à réduire de moitié la proportion des eaux résiduaires non traitées et à accroître le recyclage et la réutilisation de l’eau. L'UE continuera à soutenir la gestion durable de l'eau dans le cadre de la coopération qu'elle entretient avec les principaux pays partenaires par l'intermédiaire de dialogues politiques, de la coopération au développement, de partenariats réunissant plusieurs parties prenantes et au moyen d'une approche stratégique du développement régional.

Promouvoir et protéger l'accès aux ressources fondamentales, c'est promouvoir et protéger non seulement les droits et la sécurité de la génération actuelle, mais aussi des générations futures.

 

 

Photos: AFP 

Languages: