European Union External Action

Sahel: l’UE mobilise 414 millions d’euros pour l’aide internationale

23/02/2018 - 15:13
News

L’Union européenne accueille aujourd’hui à Bruxelles la Conférence internationale de haut niveau sur le Sahel. Elle confirme ainsi son engagement politique de longue date en faveur des pays du Sahel.

Sahel region, International High Level Conference, G5 Sahel, Political partnership, Development assistance, Security support, Alliance for the Sahel

Sous l’égide des Nations unies, de l’Union africaine, du groupe de pays composant le G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad) et de l’Union européenne, 414 millions d’euros ont été mobilisés pour soutenir la Force conjointe du G5 Sahel et pour renforcer la coordination et l’efficacité de l’aide en faveur du développement durable de la région.

Federica Mogherini a déclaré au début de la conférence: «C’est la première fois que nous réunissons ici, à Bruxelles, 32 chefs d’État ou de gouvernement de l’Union européenne, du G5 Sahel, mais aussi des Nations unies, de l’Union africaine et d’autres partenaires dans le monde — du Japon au Canada en passant par les États-Unis et les pays du Golfe — afin de soutenir nos frères et sœurs dans la région du Sahel. C’est une initiative très importante, non seulement pour les peuples de la région, mais aussi pour nous, Européens, aussi bien en termes de sécurité et de développement que de changement climatique.»

 

Aperçu des autres résultats de la Conférence:

Un soutien politique renforcé:

le communiqué final adopté réaffirme l’engagement d’aider les pays du G5 Sahel à réunir les conditions pour une plus grande stabilité dans la région. Le processus de paix au Mali, en particulier, a reçu un important soutien.


Une augmentation de l'aide financière en faveur de la sécurité:

l’UE a doublé son aide financière à la Force conjointe du G5 Sahel, qu’elle a portée à 100 millions d’euros, afin d’améliorer la sécurité régionale et de lutter contre le terrorisme. Ensemble, l’UE et ses États membres contribuent à hauteur de176 millions d’euros, soit la moitié de l’aide internationale mobilisée en faveur de la Force conjointe. En outre, l’UE a mis en place une plateforme de coordination à Bruxelles afin de réunir les nombreuses offres d’assistance internationale à la force conjointe du G5 et de les faire coïncider avec la liste des besoins déterminés par la force conjointe.


Une meilleure coordination des efforts de développement:

avec 8 milliards d’euros d’aide au développement pour la période 2014-2020, l’UE est le principal donateur pour les pays du G5 Sahel. Elle joue un rôle de premier plan dans l’Alliance pour le Sahel lancée en juillet 2017, qui vise à coordonner et à acheminer l’aide plus efficacement dans les zones les plus fragiles de la région. Cette initiative reste ouverte à tous les partenaires de la communauté internationale qui souhaitent y participer.

Languages:
Editorial Sections: