Droits de l'enfant: la place des enfants est à l’école, pas sur les lignes de front

12/02/2018 - 15:23
News stories

C'est aujourd'hui la Journée internationale contre l’exploitation des enfants soldats. Des dizaines de milliers de garçons et de filles associés à des forces et des groupes armés prennent part à des conflits dans plus de 20 pays dans le monde. L’UE condamne systématiquement l'utilisation des enfants soldats et finance des dizaines de projets pour aider les enfants touchés par des conflits.

child soldiers, human rights,
© Stefanie Glinski / AFP

Les enfants soldats sont des victimes vulnérables forcées à combattre et exposées à des niveaux de violence extrêmes. Ils sont témoins et victimes d'exactions ou forcés à en commettre et sont souvent rejetés lorsqu’ils parviennent à retourner dans leurs communautés.

Plus de 100 000 enfants soldats ont été démobilisés depuis 2000. L'Union européenne et les Nations unies poursuivent leurs efforts pour mettre fin au recrutement et à l'utilisation d'enfants dans les conflits armés.

 

La place des enfants est à l’école, pas sur les lignes de front #RedHandDay #childrenNOTsoldiers

Les projets de l’UE financés au titre de l’instrument européen pour la démocratie et les droits de l’homme, de l’instrument contribuant à la stabilité et à la paix et de l’instrument européen de voisinage et de partenariat soutiennent les enfants associés aux forces et aux groupes armés, ainsi que les enfants victimes de la violence armée, notamment en Colombie, en République démocratique du Congo, au Liban, dans les territoires palestiniens occupés, au Soudan, en Syrie, en Ukraine et au Yémen.

 

Lorsque l'UE a reçu le prix Nobel de la paix, en 2012, elle a décidé d'utiliser l'argent du prix (un peu moins d'un million d'euros) pour lancer l'initiative «Les enfants de la paix», afin de financer des projets humanitaires pour les enfants vivant dans des régions en crise. Ces projets ont permis de scolariser des enfants dans des écoles où ils peuvent apprendre dans un environnement sûr et de leur apporter une aide psychologique pour qu'ils puissent surmonter les expériences traumatisantes de la guerre.

L'engagement financier de l'UE en faveur de projets d'éducation dans des situations d'urgence ne s'arrête pas au prix Nobel de la paix. Depuis le lancement de l'initiative, la Commission européenne augmente tous les ans les fonds octroyés à cette fin. En 2016, Christos Stylianides, le commissaire chargé de l'aide humanitaire et de la gestion des crises, a décidé de porter ces fonds à 4 % du budget humanitaire annuel de la Commission (soit quelque 50 millions d'euros).

Peace initiative, education

 

L'éducation est un des meilleurs moyens d'aider les filles et les garçons à construire un avenir de paix et de prospérité. Elle est indispensable au développement et à la protection des enfants touchés par des conflits. Les activités éducatives apportent aux filles et aux garçons un soutien psychosocial et les aident à retrouver une certaine normalité.

Mais malgré les progrès régulièrement accomplis, les enfants qui grandissent dans des pays touchés par un conflit sont confrontés à des crises de plus en plus complexes. Il est essentiel de maintenir et de protéger la paix, même au plus fort des crises, grâce à des services de réinsertion, d'éducation et de santé.

Les enfants ont le droit de recevoir une éducation et de trouver une place dans la société. Priver un enfant de ses droits, c'est priver la société de son avenir.

 

Languages: