European Union External Action

Déclaration de la porte-parole sur la signature de l’accord national de cessez-le-feu conclu par le gouvernement de la République de l’Union du Myanmar avec le New Mon State Party et le Lahu Democratic Union

Bruxelles, 13/02/2018 - 08:36, UNIQUE ID: 180213_3
Statements by the Spokesperson

Déclaration de la porte-parole sur la signature de l’accord national de cessez-le-feu conclu par le gouvernement de la République de l’Union du Myanmar avec le New Mon State Party et le Lahu Democratic Union

La signature, aujourd’hui, de l’accord national de cessez-le-feu entre le gouvernement de la République de l’Union du Myanmar, le New Mon State Party et le Lahu Democratic Union constitue un pas en avant important dans l’instauration de la paix au Myanmar.

Partenaire de longue date et soutien actif du processus de paix au Myanmar, l’Union européenne a signé, en tant que témoin international, l’accord national de cessez-le-feu le 15 octobre 2015. Nous sommes également fiers d’avoir signé au même titre l’accord conclu aujourd’hui.

Un processus de paix global est indispensable. L’accord obtenu aujourd’hui montre à l’ensemble des parties prenantes au Myanmar que la seule option viable consiste à s’engager dans le dialogue et la négociation. Cela nécessitera des compromis de la part de tous les acteurs concernés. Afin d’instaurer la confiance et de créer un environnement propice à ces pourparlers, toutes les parties doivent cesser les opérations militaires, en particulier dans l’État de Kachin et dans le nord de l’État de Shan où les affrontements se poursuivent. Un accès humanitaire total et inconditionnel aux populations touchées doit être obtenu sans délai.

La population du Myanmar aux quatre coins du pays a droit, quelles que soient ses origines ou ses croyances, à la paix et à la prospérité. L’Union européenne continuera d’accompagner ce processus, de soutenir la paix au Myanmar et d’œuvrer à sa concrétisation.

 

Équipes éditoriales: