European Union External Action

Stratégie pour les Balkans occidentaux: l’UE donne des lignes claires pour l’adhésion

06/02/2018 - 18:31
News stories

Les six pays partenaires des Balkans occidentaux disposent de lignes claires pour rejoindre à terme l’Union européenne, a déclaré aujourd’hui Federica Mogherini, haute représentante de l’Union, lors de l'annonce de la nouvelle stratégie adoptée par l'Union européenne, intitulée «Une perspective d'élargissement crédible ainsi qu'un engagement de l'Union européenne renforcé pour les Balkans occidentaux». Des réformes et des efforts résolus restent nécessaires, mais l’intégration est de toute évidence dans l’intérêt des populations de l’UE et des Balkans occidentaux.

Le 6 février, la Commission européenne a adopté une stratégie intitulée «Une perspective d'élargissement crédible ainsi qu'un engagement de l'Union européenne renforcé pour les Balkans occidentaux», conformément à l'annonce faite par le président Juncker dans son discours sur l’état de l’Union 2017. La stratégie confirme l’avenir européen de la région: «Elle offre à nos six partenaires des Balkans occidentaux une perspective claire d'intégration européenne», a déclaré Mme Mogherini.

La stratégie définit les priorités et les domaines de la coopération commune renforcée et aborde les problèmes spécifiques auxquels les Balkans occidentaux sont confrontés. Des efforts soutenus et des réformes irréversibles dans des domaines cruciaux tels que l’état de droit, les droits fondamentaux, la lutte contre la corruption et la criminalité organisée, ainsi que des réformes économiques seront nécessaires pour instaurer une perspective européenne crédible. Tous les pays doivent s’engager sans équivoque à se réconcilier et à résoudre les litiges en suspens, bien avant leur adhésion à l’Union européenne. Un accord global de normalisation des relations, juridiquement contraignant, doit être conclu entre la Serbie et le Kosovo afin de leur permettre de poursuivre leur marche respective vers l'Europe.

L’engagement de l’Union européenne en faveur de la perspective d’intégration de la région dans l'UE a été confirmé lors de l’annonce, par la Commission, de six initiatives phares présentant les actions spécifiques que l’UE entreprendra au cours des prochaines années pour soutenir le travail de réforme poursuivi par les Balkans occidentaux dans des domaines d’intérêt mutuel. Ces initiatives phares portent sur des domaines d’intérêt commun: état de droit, sécurité et migration, développement socio-économique, connectivité des transports et de l’énergie, stratégie numérique, réconciliation et relations de bon voisinage. La stratégie souligne également la nécessité pour l’Union d’être prête à accueillir de nouveaux membres dès qu'ils auront satisfait aux critères.

L'avenir européen de la région constitue un investissement géostratégique dans une Europe stable, forte et unie, fondée sur des valeurs communes La haute représentante a donné plusieurs exemples d'interaction avec la région – de la coopération durant la crise des réfugiés aux relations économiques –, qui montrent «à quel point nos peuples tirent profit de chaque occasion qu'ils ont de travailler ensemble».

L'Union est le premier bailleur de fonds et le premier investisseur dans la région, ainsi que le principal partenaire politique des Balkans occidentaux. Elle est également son principal partenaire commercial, avec un volume annuel total d'échanges s'élevant à 43 milliards d'euros (2016). Le Monténégro et la Serbie ont entamé des négociations d’adhésion. L’ancienne République yougoslave de Macédoine et l’Albanie sont des pays candidats. La Bosnie-Herzégovine et le Kosovo sont des candidats potentiels.

Vidéo: Compte rendu de la réunion du collège du 6.2.2018 présenté par Mme Federica MOGHERINI, haute représentante de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission européenne

http://ec.europa.eu/avservices/focus/index.cfm?sitelang=en&focusid=2889