Déclaration de la porte-parole sur deux condamnations à mort en Biélorussie

Bruxelles, 23/01/2018 - 10:25, UNIQUE ID: 180123_2
Statements by the Spokesperson

Déclaration de la porte-parole sur deux condamnations à mort en Biélorussie

Le 20 janvier, le tribunal de la ville de Minsk a condamné à mort Vyachaslaw Sukharka et Alyaksandr Zhylnikaw à l'issue de leur nouveau procès. Ils avaient initialement été condamnés à la réclusion à perpétuité en décembre 2015, avant que la Cour suprême ne fasse droit au pourvoi formé par un procureur, le 14 juillet 2017.

L'Union européenne maintient une ferme opposition de principe à la peine de mort, qui est un châtiment cruel, inhumain et dégradant, et constitue une violation du droit à la vie. La peine de mort n'a pas d'effet dissuasif sur la criminalité et rend irréversibles les erreurs qui surviennent inévitablement dans tout système judiciaire.

Nous attendons instamment que soient commuées les condamnations à mort déjà prononcées en Biélorussie, seul pays européen qui applique encore la peine capitale, et qu'un moratoire sur la peine de mort soit instauré à titre de première étape vers son abolition.