European Union External Action

Déclaration de la porte-parole sur la situation des droits de l'homme dans la péninsule de Crimée

Bruxelles, 19/01/2018 - 09:34, UNIQUE ID: 180119_5
Statements by the Spokesperson

Déclaration de la porte-parolesur la situation des droits de l'homme dans la péninsule de Crimée

Le 16 janvier 2017, Volodymyr Balukh, connu pour s'être opposé à l'annexion illégale de la péninsule de Crimée par la Fédération de Russie, a été condamné à trois ans et sept mois d'emprisonnement dans une colonie pénitentiaire par une juridiction de la péninsule, dont l'UE ne reconnaît pas la compétence.

Par ailleurs, Bekir Dehermendzhy, militant tatar de Crimée, a été placé en détention le 23 novembre dernier à Simferopol pour des chefs d'accusation douteux. Compte tenu de la gravité de son état de santé, il est essentiel qu'il bénéficie immédiatement de soins médicaux appropriés.

Les observateurs internationaux des droits de l'homme doivent se voir accorder un accès total, libre et sans entrave à la péninsule, et l'Union européenne escompte une libération aussi rapide que possible de tous les citoyens ukrainiens détenus illégalement dans la péninsule de Crimée annexée illégalement ainsi qu'en Russie.

L'Union européenne demeure résolue à mettre pleinement en œuvre sa politique de non‑reconnaissance de l'annexion illégale de la Crimée et de Sébastopol.

Author