European Union External Action

L’UE est déterminée à mettre pleinement en œuvre l'accord sur le nucléaire, a déclaré la haute représentante à l’issue d’une réunion du groupe UE/E3 et de l’Iran

11/01/2018 - 18:33
News stories

L’Union européenne demeure résolue à soutenir la mise en œuvre intégrale et effective de l’accord sur le nucléaire, a déclaré aujourd’hui la haute représentante Federica Mogherini à l’issue d’une réunion entre le groupe UE/E3 et l’Iran concernant la mise en œuvre du plan d’action global commun, à laquelle ont participé les ministres des affaires étrangères de la France, de l’Allemagne, du Royaume-Uni et de l’Iran.

L’accord, a indiqué Mme Mogherini, a permis d'approfondir la coopération et de mener un dialogue continu avec l’Iran sur toutes les questions qui se posent. L’UE s’est engagée à faire en sorte que la levée des sanctions liées au nucléaire ait des retombées positives sur les relations commerciales et économiques avec l’Iran, et bénéficie au peuple iranien.

«Bien que nous ayons exprimé des préoccupations en ce qui concerne d'autres questions, telles que le développement des missiles balistiques et les tensions croissantes dans la région, ces questions ne relèvent pas du champ d’application de l’accord sur le nucléaire. Elles sont et continueront d’être abordées au sein des formations et enceintes appropriées», a déclaré la haute représentante. Les récents événements survenus en Iran ont également été évoqués.

La réunion avec les ministres des affaires étrangères de la France, de l’Allemagne, du Royaume-Uni et de l’Iran a été principalement consacrée aux travaux menés pour assurer la mise en œuvre intégrale et continue du plan d’action global conjoint (JCPOA, l’accord sur le nucléaire conclu avec l’Iran) par toutes les parties.

«L’accord fonctionne. Il remplit son principal objectif, qui consiste à maintenir le programme nucléaire iranien sous contrôle et sous surveillance étroite», a affirmé la haute représentante. 

Les ministres des 28 États membres de l’Union européenne ont exprimé une position claire concernant l’accord sur le nucléaire conclu en octobre de l’année dernière. Dans une déclaration conjointe, les États membres ont indiqué que le plan d’action global commun — «l’aboutissement de 12 ans d’efforts diplomatiques menés sous l’impulsion de l’UE» — était «un pilier central de l'architecture de non-prolifération nucléaire à l'échelle mondiale et un facteur essentiel pour la sécurité dans la région».

«Il est capital pour la sécurité de la région, mais aussi pour la sécurité de l’Europe. En tant qu’Européens, il sert nos principaux intérêts stratégiques en matière de sécurité», a déclaré aujourd’hui la haute représentante.

«L’Union européenne reste déterminée à soutenir la mise en œuvre intégrale et effective de l'accord, et notamment à faire en sorte que la levée des sanctions liées au nucléaire ait des retombées positives sur les relations commerciales et économiques avec l’Iran, et bénéficie au peuple iranien», a-t-elle ajouté.

L’accord sur le nucléaire est un accord multilatéral approuvé par la résolution 2231 du Conseil de sécurité des Nations unies.  L’AIEA (Agence internationale de l'énergie atomique) a confirmé dans neuf rapports que l’Iran respectait pleinement ses engagements au titre de l’accord.

«L’unité de la communauté internationale est essentielle pour préserver un accord qui fonctionne, qui rend le monde plus sûr et qui empêche une éventuelle course aux armements nucléaires dans la région. Nous attendons de toutes les parties qu’elles continuent à mettre pleinement en œuvre cet accord», a conclu Mme Mogherini.

Tags: