European Union External Action

Décision de la commission électorale centrale russe d'interdire à Alexeï Navalny de se présenter à l'élection présidentielle de 2018

Brussels, 26/12/2017 - 10:53, UNIQUE ID: 171226_2
Statements by the Spokesperson

Décision de la commission électorale centrale russe d'interdire à Alexeï Navalny de se présenter à l'élection présidentielle de 2018

La décision de la commission électorale centrale russe précisant que l'homme politique russe membre de l'opposition Alexeï Navalny ne peut pas se présenter à l'élection présidentielle nationale de 2018 en raison d'une prétendue condamnation passée met sérieusement en doute le pluralisme politique en Russie ainsi que la perspective de voir se tenir un scrutin démocratique l'année prochaine.

La Cour européenne des droits de l'homme a jugé que M. Navalny, qui a été condamné pour détournement de fonds, s'était vu refuser le droit à un procès équitable lors des poursuites menées à son encontre en 2013 pour les mêmes chefs d'accusation.

Les accusations motivées par des considérations politiques ne sauraient être utilisées pour refuser la participation à la vie politique. Nous attendons des autorités russes qu'elles assurent des conditions équitables, y compris en ce qui concerne l'élection présidentielle qui se tiendra le 18 mars.

Nous attendons par ailleurs de voir le Bureau des institutions démocratiques et des droits de l'homme (BIDDH) de l'OSCE être invité en qualité d'observateur de cette élection. L'Union européenne fondera son évaluation du processus électoral sur ses conclusions, comme elle l'a fait par le passé.