European Union External Action

Déclaration de la porte-parole sur la détérioration de la situation humanitaire et sécuritaire dans l’est de l’Ukraine

Bruxelles, 20/12/2017 - 19:48, UNIQUE ID: 171220_22
Statements by the Spokesperson

Déclaration de la porte-parole sur la détérioration de la situation humanitaire et sécuritaire dans l’est de l’Ukraine

La situation humanitaire et sécuritaire s’est brusquement détériorée dans l’est de l’Ukraine, où nous avons recensé le plus grand nombre de violations du cessez-le-feu depuis février 2017, entraînant des pertes humaines et la destruction de biens. Le positionnement de forces armées à proximité immédiate de zones résidentielles et les tirs en provenance ou en direction d’infrastructures de première importance démontrent un total mépris de la vie humaine. Il est vital de faire preuve de plus de retenue et de redoubler d’efforts pour protéger l’approvisionnement en eau et les infrastructures énergétiques.

Le cessez-le-feu doit être respecté, les forces militaires doivent se désengager et retirer les armes lourdes dans des zones d’entreposage pouvant être contrôlées. Nous rappelons également qu'il est essentiel que la mission spéciale d’observation de l’OSCE, avec son équipement technique, dispose d’un accès total, sûr et sans restriction à toute la zone couverte par son mandat.

Il est capital que les accords de Minsk soient mis en œuvre par toutes les parties. Nous comptons notamment sur la Russie pour qu’elle use sans réserve et de manière immédiate de son influence sur les séparatistes à cet égard. L’accord conclu aujourd'hui dans le cadre du groupe de contact trilatéral sur un nouvel engagement en vue d’un cessez-le-feu pour la période des vacances est une étape nécessaire, même si, dans l’intervalle, une retenue immédiate demeure impérative.

Le fait que la Russie ait retiré son contingent du centre conjoint de contrôle et de coordination a également de graves répercussions sur le maintien d’un cessez-le-feu et la stabilisation de la ligne de contact. Nous attendons des deux parties qu’elles fassent le nécessaire pour que le centre conjoint de contrôle et de coordination puisse jouer à nouveau son rôle fondamental qui consiste à résoudre les problèmes graves de sécurité sur le terrain.

L'Union européenne continue de soutenir les initiatives diplomatiques en cours en vue de la mise en œuvre intégrale des accords de Minsk, sur laquelle doit se fonder un règlement politique durable du conflit dans l'est de l'Ukraine qui respecte l'indépendance, la souveraineté et l'intégrité territoriale du pays.

 

Équipes éditoriales: