European Union External Action

Déclaration de Federica Mogherini, sur la signature d'un accord bilatéral de rapatriement entre les gouvernements du Myanmar/de la Birmanie et du Bangladesh

Bruxelles, 23/11/2017 - 16:51, UNIQUE ID: 171123_12
Statements by the HR/VP

Déclaration de la haute représentante/vice-présidente, Mme Federica Mogherini, sur la signature d'un accord bilatéral de rapatriement entre les gouvernements du Myanmar/de la Birmanie et du Bangladesh

La signature de l'accord de rapatriement intervenue aujourd'hui à Nay Pyi Daw constitue une avancée importante et bienvenue en vue de faire face à une des pires crises humanitaires et des droits de l'homme de notre temps.

Plus tôt dans la semaine, lors des entretiens que j'ai eus à Dacca avec la Première ministre du Bangladesh, Sheikh Hasina, et à Nay Pyi Daw avec la conseillère pour l'État du Myanmar/de la Birmanie, Daw Aung San Suu Kyi, j'ai encouragé les deux pays à parvenir à la conclusion rapide d'un accord bilatéral de rapatriement, et ce, de toute urgence. Je me félicite que leur détermination leur ait permis de parvenir à ce résultat important.

Nous espérons désormais que l'accord signé aujourd'hui sera mis en œuvre sans tarder, et que le Myanmar/la Birmanie créera les conditions sur le terrain qui permettront aux réfugiés de regagner leur lieu d'origine de manière volontaire, en toute sécurité et dans la dignité. L'Union européenne suivra attentivement la mise en œuvre de l'accord dans le plein respect du droit international et demande une nouvelle fois qu'un accès humanitaire complet et sans restriction soit octroyé sans délai.

L'Union européenne est pleinement mobilisée, au niveau politique et par la fourniture d'une aide humanitaire conséquente, pour contribuer à trouver une solution durable à cette crise et est prête à continuer de soutenir les deux pays dans ce processus. À cet égard, nous attendons également avec intérêt la mise en œuvre rapide des recommandations de la commission consultative sur l'État de Rakhine.

Author