Déclaration de la haute représentante/vice-présidente Federica Mogherini sur la libération de Raqqa

Bruxelles, 20/10/2017 - 20:49, UNIQUE ID: 171020_16
Statements by the HR/VP

Déclaration de la haute représentante/vice-présidente Federica Mogherini sur la libération de Raqqa

Il a enfin été mis un terme à l’occupation de Raqqa par Daech, grâce aux efforts conjugués des Forces démocratiques de Syrie et de la coalition internationale pour en bouter cette organisation. La libéralisation de la ville de Raqqa est un pas décisif sur la voie de l’élimination de la menace que constitue Daech en Syrie et en Iraq et de la soustraction des populations sous son joug au règne de l'arbitraire auquel elles sont soumises. 

Faisant partie de la composante non militaire de la coalition internationale contre Daech, l’Union européenne a activement contribué à la défaite de cette organisation en Syrie, tout en venant en aide aux populations touchées, en sa qualité de principal pourvoyeur d’aide humanitaire.

La protection de la population civile à Raqqa et dans l’ensemble du gouvernorat, ainsi que l’aide aux populations les plus vulnérables demeurent des missions essentielles. Il convient de veiller au plus tôt à ce que l’aide humanitaire destinée aux populations qui en ont le plus besoin leur parvienne sans entraves et à ce que le droit humanitaire international soit respecté à travers tout le pays.

Il y a lieu désormais d’agir promptement en vue de stabiliser les régions libérées et d’en soutenir le redressement rapide, ce qui passe par le rétablissement d’une administration locale représentative et comptable de ses actes, de manière à permettre la prestation de services à la population, ainsi que le retour, en toute sécurité et dans la dignité, des populations déplacées, et à prévenir toute résurgence de l’extrémisme violent. Par-delà cette victoire, il ne saurait toutefois être question de paix durable en Syrie sans la conclusion d’un accord politique national négocié par les Nations unies à Genève.