L’UE et l’OTAN inaugurent le centre d’excellence européen pour la lutte contre les menaces hybrides

02/10/2017 - 10:11
News stories

Le centre d’excellence européen pour la lutte contre les menaces hybrides renforcera la coopération entre l’UE et l’OTAN. Il fournira également des analyses d’experts, élaborera des méthodologies et mènera des actions de formation visant à améliorer les capacités de réaction aux menaces hybrides.

Federica Mogherini, haute représentante de l’UE, prononcera aujourd’hui un discours à l’occasion de la conférence «L'UE et les menaces hybrides – État des lieux et progrès à venir», avant de se rendre à Helsinki avec Jens Stoltenberg, secrétaire général de l’OTAN, pour l’inauguration officielle du centre d’excellence européen pour la lutte contre les menaces hybrides, mis en place en avril.

Le centre, une initiative finlandaise, contribuera à la sécurité en Europe grâce à une coopération renforcée entre l’UE et l’OTAN, conformément à la communication conjointe sur la lutte contre les menaces hybrides, adoptée en avril 2016.

Le centre suit une approche globale, multinationale, pluridisciplinaire et fondée sur des travaux scientifiques. Il a pour mission:

  1. d’encourager un dialogue et des consultations au niveau stratégique entre et parmi les participants, l’UE et l’OTAN;
  2. de mener des travaux de recherche et d’analyse sur les menaces hybrides et les méthodes visant à y faire face;
  3. d’élaborer une doctrine, de dispenser des formations et d’organiser des exercices visant à renforcer les capacités individuelles des participants, ainsi que l’interopérabilité entre et parmi les participants, l’UE et l’OTAN pour contrer les menaces hybrides;
  4. de nouer un dialogue avec des experts gouvernementaux et non gouvernementaux provenant d’un large éventail de disciplines et de secteurs professionnels; 
  5. d’associer ou de coopérer avec des communautés d’intérêts axées sur des questions spécifiques pouvant constituer des menaces hybrides, sur des méthodologies pour comprendre ces questions, et sur les moyens d’adapter les organisations afin qu’elles puissent mieux faire face à ces menaces.