European Union External Action

Déclaration de la haute représentante de l'Union et vice-présidente de la Commission, Mme Federica Mogherini, sur la situation dans l'État de Rakhine, au Myanmar

La situation dans le nord de l'État de Rakhine, au Myanmar, est extrêmement grave et fait l'objet de toute notre attention. Je me suis entretenue aujourd'hui avec la ministre indonésienne des affaires étrangères, Mme Retno Marsudi, à la suite de la visite qu'elle a effectuée au Myanmar et au Bangladesh; et, par l'intermédiaire de la délégation de l'Union européenne à Rangoun, nous sommes en contact étroit avec les autorités au Myanmar, dans la région et au-delà.

L'Union européenne est déterminée à aider le gouvernement du Myanmar et toutes les parties prenantes à trouver des solutions durables vers une paix, une stabilité et une prospérité pérennes, au profit de toute la population.

En tant qu'Union européenne, nous condamnons les attaques menées le 25 août contre les forces de sécurité du Myanmar dans le nord de l'État de Rakhine ainsi que les violences qui s'en sont ensuivies, et nous escomptons que leurs auteurs seront traduits en justice dans le respect de l'État de droit. Les forces de sécurité participant aux opérations en cours ont le devoir de faire preuve d'un maximum de retenue et de protéger les civils non armés.

Il est urgent que les tensions, de toutes parts, s'apaisent et que le droit international relatif aux droits de l'homme soit pleinement respecté. Il est essentiel que l'aide humanitaire, y compris les travailleurs humanitaires, bénéficient d'un accès sans restriction afin que l'aide puisse parvenir à ceux qui en ont tant besoin. L'Union européenne se déclare solidaire des autorités bangladaises, qui ont joué un rôle humanitaire capital en accueillant les réfugiés chassés par la crise.

Le gouvernement du Myanmar s'est engagé à mettre en œuvre les recommandations de la Commission consultative sur l'État de Rakhine. Il y a lieu d'y procéder sans délai et avec une réelle détermination. L'Union européenne offre en termes concrets son plein appui à la mise en œuvre des recommandations par le gouvernement, qui devrait permettre d'éviter que la situation ne se dégrade davantage et d'aller de l'avant.

Languages: