European Union External Action

Déclaration de Mme Federica Mogherini, haute représentante et vice-présidente de la Commission, sur l'essai nucléaire effectué par la République populaire démocratique de Corée

Le République populaire démocratique de Corée (RPDC) a procédé à un nouvel essai nucléaire. Il s'agit à nouveau d'une violation directe et inacceptable des obligations qui incombent à la RPDC au titre du droit international interdisant la production ou les essais d'armes nucléaires et consacrées par de multiples résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies, ainsi que d'une provocation majeure, d'une grave menace pour la sécurité régionale et internationale et d'un défi de taille pour le régime mondial de non-prolifération.

Le message de l'Union européenne est clair: la RPDC doit abandonner ses programmes nucléaire, d'armes de destruction massive et de missiles balistiques de façon complète, vérifiable et irréversible et cesser immédiatement toute activité connexe.

Je serai en contact avec nos partenaires durant la journée; Demain, je rencontrerai également M. Lassina Zerbo, secrétaire exécutif de l'OTICE, ainsi que M. Yukiya Amano, directeur général de l'AIEA. J'inscrirai également la question de la RPDC à l'ordre du jour de la réunion informelle des ministres des affaires étrangères de l'UE, qui aura lieu la semaine prochaine à Tallinn. L'Union européenne et l'ensemble de la communauté internationale doivent absolument continuer à traiter ce dossier de manière unie et coordonnée.

À cet égard, nous attendons du Conseil de sécurité des Nations unies qu'il se saisisse de la question et qu'il adopte une position ferme et efficace. Comme de coutume, l'Union européenne coordonnera étroitement son action avec les décisions du Conseil de sécurité des Nations unies.

La RPDC doit participer à un dialogue crédible et constructif en vue de la dénucléarisation complète, vérifiable et irréversible de la péninsule coréenne, et de la mise en œuvre intégrale de l'ensemble des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité de l'ONU. L'UE est prête à soutenir un tel processus, en concertation avec ses principaux partenaires. Une dénucléarisation de la péninsule coréenne ne pourra être réalisée que par des moyens pacifiques, dans l'intérêt de tous les Coréens, de tous les habitants de la région et du monde entier.

Languages: