Frappes sur des zones civiles dans le district d’Arhab, à Sanaa

Bruxelles, 23/08/2017 - 20:19, UNIQUE ID: 170823_6
Statements by the Spokesperson

Déclaration de la porte-parole à la suite des frappes sur des zones civiles dans le district d’Arhab, à Sanaa

Des frappes sur des zones civiles dans le district d’Arhab, à Sanaa, ont été signalées. Elles ont fait de nombreux morts et blessés parmi les civils. Nos pensées vont aux familles des victimes et nous leur présentons nos sincères condoléances.

Une fois de plus, des civils innocents paient un prix inacceptable pour ce conflit qui perdure. C’est pourquoi nous appelons à nouveau toutes les parties à garantir la protection des civils en respectant le droit humanitaire et le droit international relatif aux droits de l’homme dans le cadre des hostilités, ainsi qu’en enquêtant de manière appropriée sur les possibles violations de ces droits afin que les responsables répondent de leurs actes.

Après plus de deux ans de conflit, le Yémen est devenu le théâtre de l’une des plus graves crises humanitaires au monde, combinant famine, choléra et violences. Les hostilités ont ravagé le pays et compromis la stabilité de l’ensemble de la région. Il n’y a pas de solution militaire à ce conflit et il est de plus en plus urgent que les parties parviennent à un cessez-le-feu et jettent les bases d’une reprise des négociations de paix. L’UE se tient prête à soutenir les efforts des Nations unies à cet effet.

Languages: