European Union External Action

L’UE condamne avec force les lancements de missiles depuis la Corée du Nord et soutient l’initiative en faveur du dialogue prise par la Corée du Sud

18/07/2017 - 19:17
Lajmet

L’Union européenne va envisager de nouvelles mesures restrictives contre le régime de la Corée du Nord, tout en soutenant les mesures favorisant le dialogue et la confiance en vue de la dénucléarisation.

DPRK korea nuclear mogherini

Lundi, les ministres des affaires étrangères de l’UE ont condamné les récents essais nucléaires et de missiles balistiques effectués par la République populaire démocratique de Corée (RPDC), qui constituent «des violations flagrantes des obligations internationales incombant à la RPDC [...] et mettent gravement en péril la paix et la sécurité internationales».

«Notre position est claire», a déclaré la haute représentante, Mme Federica Mogherini, à l’issue de la réunion. «La RPDC est le pays à l'égard duquel nous avons adopté le plus de mesures restrictives et nous avons décidé d'en envisager d'autres.» L'UE est cependant convaincue que «la paix et la dénucléarisation de la péninsule coréenne doivent être atteintes par des voies pacifiques, ce qui exclut des actions militaires», a-t-elle précisé.

L’UE réfléchira à des réponses appropriées, en étroite consultation avec ses principaux partenaires et en conformité avec les délibérations du Conseil de sécurité de l'ONU, tout en maintenant un dialogue politique avec la République de Corée, qui joue un rôle de premier plan.  La haute représentante a ajouté: «Nous pensons que la résolution des tensions relève de la péninsule elle-même. Séoul doit prendre pleinement part au processus et diriger la marche à suivre, y compris en adoptant des mesures visant à renforcer la confiance.» Séoul a ainsi proposé à Pyongyang de tenir un dialogue militaire intercoréen. «L’Union européenne est prête à soutenir ces efforts par tous les moyens possibles», a déclaré Mme Mogherini.

Languages: