European Union External Action

4e session du dialogue sur les droits de l'homme entre l'UE et la Biélorussie

Bruxelles, 20/07/2017 - 20:52, UNIQUE ID: 170720_16
Press releases

4e session du dialogue sur les droits de l'homme entre l'UE et la Biélorussie, tenue le 20 juillet 2017

L'Union européenne et la République de Biélorussie ont tenu leur 4e dialogue bilatéral sur les droits de l'homme le 20 juillet à Bruxelles.

Le dialogue a été l'occasion de procéder à un échange de vues approfondi sur la situation des droits de l'homme en Biélorussie et dans l'Union européenne, l'accent ayant été mis sur les libertés d'expression, de réunion et d'association; les droits électoraux; la peine de mort, la réforme pénitentiaire, la politique de lutte contre la discrimination, l'égalité entre les sexes et la lutte contre les violences familiales. L'Union européenne a été sensible à la participation et aux contributions d'un certain nombre d'organisations de la société civile agissant dans le domaine des droits civiques, politiques, économiques, sociétaux et culturels. Les discussions ont porté aussi bien sur le développement d'institutions nationales biélorusses pour la protection des droits de l'homme que sur la mise en œuvre du plan d'action national en faveur des droits de l'homme.

En outre, les parties ont discuté de la coopération en matière de promotion des droits de l'homme dans les enceintes internationales, notamment la coopération avec les mécanismes des Nations unies tels que l'examen périodique universel. Un certain nombre de cas spécifiques ont été abordés.

La délégation de l'Union européenne était conduite par M. Thomas Mayr-Harting, directeur exécutif responsable de l'Europe et l'Asie centrale au sein du Service européen pour l'action extérieure (SEAE) et était notamment composée de représentants du SEAE et de la Commission européenne. La délégation biélorusse était conduite par M. Oleg Kravchenko, vice-ministre des affaires étrangères de la République de Biélorussie, et était notamment composée de représentants du ministère des affaires étrangères et du ministère de la justice. Des représentants des États membres de l'Union européenne ont assisté aux discussions en qualité d'observateurs. Des représentants de la société civile et d'organisations non gouvernementales biélorusses ont participé activement à certains segments du dialogue.

La prochaine réunion dans le cadre du dialogue régulier sur les droits de l'homme entre l'UE et la Biélorussie devrait avoir lieu en 2018.