European Union External Action

Communiqué de presse des coprésidents de la réunion des hauts fonctionnaires EU-ASEAN tenue les 5 et 6 juillet 2017 à Bangkok

Bangkok, 07/07/2017 - 12:27, UNIQUE ID: 170707_5
Press releases

Communiqué de presse des coprésidents de la réunion des hauts fonctionnaires EU-ASEAN tenue les 5 et 6 juillet 2017 à Bangkok.

La réunion des hauts fonctionnaires EU-ASEAN s'est tenue à Bangkok, Royaume de Thaïlande, les 5 et 6 juillet 2017. La réunion était coprésidée, pour l'ASEAN, par S.E. Mme Busaya Mathelin, Secrétaire permanente du ministère des Affaires étrangères de la Thaïlande, et, pour l'UE, par M. Gunnar Wiegand, directeur exécutif pour l'Asie et le Pacifique au Service européen pour l'action extérieure. L'année où s'est tenue la réunion est importante pour l'UE comme pour l'ASEAN car 2017 marque le quarantième anniversaire du dialogue UE-ASEAN, le cinquantième anniversaire de l'ASEAN et le soixantième anniversaire des traités de Rome.

Les participants ont procédé à un échange de vues sur l'évolution récente de la situation au sein de l'UE et de l'ASEAN, qui restent deux des principales organisations régionales au niveau mondial. Dans un paysage politique en mutation rapide et face à l'ampleur grandissante des défis à relever, dans les deux régions et dans le monde entier, les participants à la réunion ont souligné leur attachement à l'intégration et à la coopération régionales, qui constituent des moyens de favoriser la paix, la sécurité, la stabilité et la prospérité à l'échelon régional et de promouvoir le multilatéralisme et un ordre international fondé sur des règles. L'UE a réaffirmé qu'elle soutient la position centrale qu'occupe l'ASEAN dans l'architecture régionale en évolution et l'ASEAN se félicite que l'UE souhaite approfondir le dialogue avec la région dans le cadre de l'ensemble des processus menés par l'ASEAN. Les participants ont également discuté des moyens de faire en sorte que l'UE et l'ASEAN soient encore plus utiles aux populations des deux régions et puissent permettre de mieux relever les défis mondiaux communs, qui vont de la traite des êtres humains et de la migration irrégulière à la sûreté et à la sécurité maritimes et à la criminalité transnationale, du terrorisme et de l'extrémisme violent à la pauvreté, au développement durable et au changement climatique.

Lors de la réunion, il a été rappelé que la 21e réunion ministérielle UE-ASEAN, organisée à Bangkok en 2016, avait donné lieu à la déclaration de Bangkok sur la promotion d'un partenariat mondial entre l'UE et l'ASEAN pour des objectifs stratégiques communs, qui donne l'impulsion politique nécessaire pour continuer de renforcer le dialogue entre l'UE et l'ASEAN. Les participants ont discuté de l'avenir de la coopération entre l'UE et l'ASEAN et ont souligné l'importance du nouveau plan d'action UE-ASEAN (2018-2022) qui vise à faire passer la coopération entre l'UE et l'ASEAN au niveau supérieur en s'attaquant, dans les cinq années à venir, aux difficultés régionales et mondiales qui sont source de préoccupation communs. Ce plan d'action devrait être adopté lors de la session de la conférence post-ministérielle 10+1 de l'ASEAN organisée avec l'UE en août 2017 à Manille, aux Philippines.

Les participants se sont félicités des activités déjà organisées pour commémorer le quarantième anniversaire du dialogue UE-ASEAN et se réjouissent à la perspective de celles qui se dérouleront avant la fin de l'année, et notamment de l'action de sensibilisation visant à mieux faire comprendre et connaître la coopération entre l'UE et l'ASEAN aux populations des deux régions.

Conscients que la coopération entre l'UE et l'ASEAN devrait procurer des avantages tangibles et concrets aux populations des deux régions, les participants à la réunion ont réaffirmé l'importance de la coopération dans la perspective d'un accroissement des échanges commerciaux et des investissements, d'une amélioration de la connectivité, d'un renforcement du dialogue sur les questions  politiques et de sécurité d'intérêt commun et d'un resserrement des  liens qui unissent les populations des deux parties, et ont réaffirmé leur détermination à promouvoir et protéger les droits de l'homme, les libertés fondamentales, l'État de droit, l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes. Les participants ont en outre salué la décision, prise lors des 15es consultations entre les ministres de l'économie de l'ASEAN et la commissaire de l'UE pour le commerce, qui ont eu lieu à Manille en mars 2017, de charger les hauts fonctionnaires responsables des questions économiques d'élaborer un cadre englobant les paramètres d'un futur ALE UE-ASEAN ainsi que les progrès accomplis dans le cadre des négociations relatives à un accord global dans le domaine des transports aériens entre l'UE et l'ASEAN.

Les participants attendent également avec intérêt la poursuite du soutien de l'UE à l'égard des efforts visant à développer la Communauté de l'ASEAN, y compris la mise en œuvre du troisième plan de travail de l'Initiative pour l'intégration au sein de l'ASEAN (IAI) et du plan directeur sur la connectivité de l'ASEAN à l'horizon 2025.

Ils ont pris note de l'adoption par le Parlement européen, le 4 avril 2017, de la résolution sur l'huile de palme et la déforestation des forêts tropicales humides. L'ASEAN souhaite travailler en étroite collaboration avec l'Union européenne pour répondre aux préoccupations de cette dernière, y compris en matière de reconnaissance de systèmes nationaux de certification de la durabilité.

Lors de la réunion, les discussions ont également porté sur d'importantes évolutions survenues dans d'autres régions et sur des questions internationales  susceptibles d'avoir des répercussions sur la paix et la prospérité régionales et mondiales. Les participants se sont dits conscients que l'UE et l'ASEAN, tant individuellement qu'associées l'une à l'autre, pourraient contribuer davantage à la paix, à la sécurité, à la stabilité et à la prospérité de la communauté mondiale des nations. Ils ont également souligné qu'il était important de promouvoir le développement durable et les biens publics mondiaux et de s'attaquer au défi mondial commun que constitue le changement climatique. Ils se sont félicités des préparatifs du premier dialogue de haut niveau UE-ASEAN sur le développement durable qui aura lieu en novembre 2017 en Thaïlande, du Forum des penseurs stratégiques UE-ASEAN prévu en 2017 à Bruxelles et du deuxième dialogue sur les droits de l'homme entre l'UE et l'ASEAN.

Les participants à la réunion ont entrepris les travaux préparatoires pour la session de la conférence post-ministérielle 10+1 de l'ASEAN qui se tiendra prochainement avec l'UE à Manille, et espèrent qu'elle portera ses fruits.

Ils sont convenus d'organiser la prochaine réunion des hauts fonctionnaires
EU-ASEAN en Europe et ont remercié la Thaïlande pour sa chaleureuse hospitalité et l'excellente organisation de la réunion tenue cette année.

 

Languages: