European Union External Action

Mme Mogherini se félicite de la poursuite des progrès de l’UE en matière de sécurité et de défense

18/05/2017 - 23:12
Actualités

Les ministres européens de la défense ont pris aujourd’hui un certain nombre de décisions clés pour faire avancer le programme de l’UE en matière de sécurité et de défense, lors d'une réunion présidée par la haute représentante, Federica Mogherini.

«L’Union européenne a affiché aujourd’hui sa ferme détermination à intensifier ses travaux dans le domaine de la sécurité et de la défense, en tant qu'Union, afin de renforcer sa capacité à agir en tant que garante de la sécurité dans le monde, son rôle stratégique global pour répondre aux attentes de ses citoyens et de ses partenaires et sa capacité à agir de manière autonome lorsque c'est nécessaire et là où c'est nécessaire, et avec des partenaires dans tous les cas où c'est possible», a indiqué Federica Mogherini à l’issue de la réunion.

Dans une série de conclusions du Conseil, les ministres ont soutenu la mise en place d’une capacité militaire de planification et de conduite (MPCC) au sein de l'État-major de l'UE à Bruxelles. La MPCC assumera la responsabilité, au niveau stratégique, de la planification et de la conduite opérationnelles des missions militaires de l'UE à mandat non exécutif, qui comprennent les trois missions de formation de l’UE déployées en République centrafricaine, au Mali et en Somalie.

Ils ont également convenu d’intensifier la coopération avec un certain nombre d’organisations internationales telles que les Nations unies, l’OTAN, l’Union africaine, la Ligue des États arabes, l’OSCE et l’ANASE, ainsi qu’avec les pays voisins de l’UE dans les domaines de la formation et du renforcement des capacités, tout en renforçant la résilience des pays non membres.

«Nous avons également pris des mesures très importantes sur deux autres points. Nous allons tout d’abord renforcer le dispositif de réaction rapide de l’UE, en particulier les groupements tactiques de l’Union. Ces groupements, qui existent depuis 10 ans, n’ont jamais été déployés, essentiellement en raison de difficultés liées au mécanisme de financement. Le Conseil a décidé de remédier à ces difficultés et envisagera dans les mois à venir de revoir le mécanisme Athena, afin de garantir un financement rapide et le déploiement efficace des groupements tactiques», a déclaré Mme Mogherini.

 

Languages:
Rubriques éditoriales: