European Union External Action

Déclaration de la porte-parole sur les violations des droits de l'homme perpétrées contre des homosexuels en Tchétchénie

Bruxelles, 06/04/2017 - 16:26, UNIQUE ID: 170406_23
Statements by the Spokesperson

Déclaration de la porte-parole sur les violations des droits de l'homme perpétrées contre des homosexuels en Tchétchénie

Selon des rapports publiés par des organisations internationales des droits de l’homme et par des médias, plus d’une centaine d’homosexuels de la République russe de Tchétchénie auraient été enlevés ces derniers jours, dans le cadre d’une campagne coordonnée. Les hommes ainsi enlevés auraient été torturés ou soumis à d'autres traitements similaires et contraints de révéler les noms d’autres personnes LGBTI de leur connaissance. Les rapports indiquent aussi qu’au moins trois hommes auraient été tués par leurs ravisseurs.

Si ces informations sont confirmées, ces violations graves des droits de l’homme s’ajouteraient à la liste déjà longue des violations des droits de l'homme en Tchétchénie. Plutôt que de soutenir les droits des victimes, certains fonctionnaires tchétchènes auraient même tenté de justifier les violences à leur encontre. Les autorités russes ont pris des engagements internationaux en matière de droits de l’homme qui les contraignent, à tous les niveaux, à assurer la sécurité de toutes les personnes susceptibles, en Tchétchénie, de courir un danger du fait de leur orientation sexuelle.

Il est indispensable que des enquêtes efficaces et minutieuses soient rapidement menées sur les rapports d’enlèvements et de meurtres d’homosexuels en Tchétchénie, afin de poursuivre en justice toute personne reconnue coupable de tels crimes ou complice.