European Union External Action

L'UE déploie une mission d'observation électorale en Gambie

À l'invitation des autorités gambiennes, l'Union européenne a déployé une mission d'observation électorale (MOE) en Gambie, pour y suivre le déroulement des élections législatives dont la tenue est prévue le 6 avril 2017. Ce déploiement d'une véritable MOE en Gambie constitue une première pour l'UE; il reflète la détermination de l'UE à soutenir dans ce pays la tenue d'élections crédibles, transparentes et ouvertes à tous, dans le cadre de réformes démocratiques plus larges.

Federica Mogherini, haute représentante de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission européenne, a nommé M. Miroslav Poche, membre du Parlement européen, chef de la mission d'observation électorale.

La haute représentante a déclaré ce qui suit: "La Gambie a attiré l'attention du monde entier en janvier dernier lorsque, après plusieurs semaines de blocage politique, le pays a fini par connaître une alternance pacifique, respectant ainsi le résultat de son élection présidentielle. Les élections législatives qui se tiendront le 6 avril offriront de nouveau aux citoyens gambiens la possibilité d'exprimer leur volonté politique. Je suis convaincue que, sous la direction de M. Miroslav Poche, la mission d'observation électorale de l'UE apportera une contribution importante à la poursuite du renforcement des institutions démocratiques".

Le chef de la mission d'observation électorale, M. Miroslav Poche, a quant à lui fait la déclaration suivante: "C'est un honneur pour moi de diriger la mission d'observation électorale de l'UE en Gambie. Je compte sur la contribution de toutes les parties prenantes pour faire en sorte que les élections à venir se déroulent de manière pacifique, transparente et sans exclusive."

L'équipe centrale de la mission d'observation électorale, composée de sept analystes de l'UE spécialisés dans le domaine électoral, est arrivée en Gambie le 13 mars et y restera jusqu'au terme du processus électoral, afin d'en dresser un bilan exhaustif. À compter du 20 mars, l'équipe centrale sera rejointe par quatorze observateurs de longue durée déployés dans tout le pays, puis par plusieurs observateurs supplémentaires de courte durée pendant la semaine des élections qui commence le 1er avril. Le jour des élections, la mission sera renforcée par une délégation du Parlement européen et par des diplomates d'États membres de l'UE accrédités auprès de la Gambie. La MOE de l'UE se réjouit de coopérer avec d'autres missions d'observation internationales ayant souscrit à la déclaration de principes relative à l'observation internationale d'élections.

Peu après le scrutin législatif, la mission d'observation fera une déclaration préliminaire sur ses premières constatations, lors d'une conférence de presse à Banjul. Un rapport final, qui comprendra des recommandations pour les futurs processus électoraux, sera présenté ultérieurement, une fois l'ensemble du processus électoral achevé.

Conformément à la demande des autorités gambiennes, le déploiement d'une MOE de l'UE a pour objectif de contribuer à améliorer la transparence du processus et à faire en sorte que les libertés fondamentales soient mieux respectées. L'UE soutient les efforts déployés au niveau africain pour renforcer le processus de démocratisation sur l'ensemble du continent. Depuis 2000, plus de 70 missions d'observation électorale ont été déployées par l'UE en Afrique.

Languages: