European Union External Action

Remarques de Federica Mogherini à l'issue du 10ème Conseil d'Association Union européenne - Algérie

Bruxelles, 13/03/2017 - 17:03, UNIQUE ID: 170313_11
Remarks

Remarques de la Haute Représentante / Vice-Présidente Federica Mogherini à l'issue du 10ème Conseil d'Association Union européenne - Algérie

Seule la version prononcée fait foi !

Premièrement, je vous prie de m'excuser du retard, c'est parce que nous avions beaucoup de choses à discuter, beaucoup de choses sur lesquelles nous étions d'accord, cela a pris un peu de temps - dans le style méditerranéen, nous avons pris notre temps pour échanger en profondeur [sur] tous les thèmes que l'on avait à l'agenda.

Monsieur le Ministre, c'était un plaisir pour moi de vous accueillir avec votre délégation à nouveau à Bruxelles, quelques semaines seulement après votre dernière visite et quelques semaines seulement avant ma prochaine visite, pour ce Conseil d'Association entre l'Union européenne et l'Algérie.

Je voudrais souligner que le Conseil a été concret et positif. Nos relations bilatérales ont été particulièrement intenses depuis notre dernier Conseil d'Association en juin 2015 et nous avons pris des décisions importantes aujourd'hui.

Aujourd'hui, l'Union européenne et l'Algérie ont adopté les Priorités de Partenariat dans le cadre de la nouvelle Politique européenne de Voisinage. Cette décision reflète un saut qualitatif dans notre relation bilatérale; c'est aussi le premier document-cadre politique depuis l'Accord d'Association entré en vigueur en 2005 et c'est aussi le premier document avec cette ambition, avec un pays partenaire de l'Union européenne en Afrique du Nord.

Nous avons décidé d'approfondir encore plus notre coopération stratégique, notre dialogue sur les défis communs que nous partageons et aussi nos réponses à ces défis. En matière de sécurité régionale, nous avons discuté longuement de notre travail  commun dans le Sahel, au Mali, mais aussi en Libye et en Afrique, [de la] lutte contre le terrorisme et des autres domaines de coopération, comme par exemple la coopération en matière de mobilité, de migration mais aussi de coopération sur l'énergie.

Nous avons parlé aussi des développements internes soit dans l'Union européenne soit en Algérie. Les avancées démocratiques et les principes de bonne gouvernance et de l'Etat de droit introduits en Algérie par la révision constitutionnelle de février 2016 sont à souligner de notre côté, comme aussi les annonces faites par le gouvernement algérien en matière de réformes économiques.

L'Union européenne a pris bonne note de l'engagement des autorités algériennes d'adopter les lois et mesures pour leur mise en œuvre. Et nous sommes convaincus de l'importance de la place de la société civile algérienne dans ce contexte et dans ce processus.

Je voudrais aussi partager avec vous le fait que suite à l'invitation du gouvernement algérien, l'Union européenne est prête à déployer une Mission d'Expertise Electorale en vue des prochaines élections législatives en Algérie le 4 mai prochain,  comme ce fut le cas déjà en 2014.

Alors, c'est clair de notre côté - et je sais que c'est partagé, que nous avons fait des progrès dans quasiment tous les domaines de notre coopération, tant bilatérale que régionale et c'est le signal d'un partenariat fort, substantiel, beaucoup plus affirmé que dans le passé, et cela est particulièrement important dans un moment où notre région fait face à des défis importants et la situation globale a besoin de coopération de plus en plus étroite entre voisins et partenaires. Et je pense que le partenariat, le travail de coopération entre l'Union européenne et l'Algérie, après aujourd'hui, va avoir une poussée significative sur des bases nouvelles et pour cela, je voudrais remercier le Ministre, on a travaillé beaucoup à cela pendant les [deux] dernières années et je pense qu'aujourd'hui, on voit des résultats concrets et positifs.

Lien vers la vidéo: http://ec.europa.eu/avservices/video/player.cfm?ref=I135363

 

Муаллиф