European Union External Action

En visite dans les Balkans occidentaux, Mme Mogherini déclare que la porte de l’UE est ouverte et appelle à une solution politique à Skopje.

02/03/2017 - 21:51
الأخبار

La haute représentante Federica Mogherini a poursuivi sa visite dans les pays des Balkans occidentaux en se rendant jeudi à Skopje, capitale de l’ancienne République yougoslave de Macédoine, où elle a rencontré le président Ivanov, le ministre des affaires étrangères Poposki, ainsi que des responsables politiques et des organisations de la société civile.

«Si je suis ici aujourd’hui, c’est pour adresser un message politique clair: l’Union européenne est attachée à l’intégration européenne de ce pays et de l’ensemble de la région», a déclaré Federica Mogherini lors d’une conférence de presse. «Notre porte est toujours ouverte et nous voulons sincèrement que ce pays devienne membre de l’Union européenne. Telle est la raison de ma visite aujourd’hui et le message que je transmets à ce pays comme à l’ensemble de la région.»

La haute représentante a néanmoins adressé un avertissement aux responsables politiques à Skopje: «Permettez-moi de vous dire que nous avons perdu trop de temps. Les responsables politiques de ce pays veulent-ils continuer à perdre du temps ou voulons-nous aller de l’avant? De notre côté, nous sommes prêts à aller de l’avant, sur la voie de l’intégration de ce pays dans l’Union européenne.»

Évoquant la crise constitutionnelle qui touche actuellement le pays, Mme Mogherini a déclaré: «Il est évident que ma visite intervient à un moment particulièrement complexe de la crise politique et institutionnelle que connaît le pays. Nous avons donc débattu aujourd’hui des moyens de sortir de cette crise. Il n’appartient pas à l’Union européenne d'indiquer la marche à suivre, mais en tant qu’amie, elle peut exprimer ce qui la préoccupe et ce qu’elle considérerait comme une violation grave des principes démocratiques, de l’expérience démocratique et de la constitution de ce pays.»

Mme Mogherini a appelé toutes les parties à modérer leurs discours incendiaires et s’est adressée directement au président Ivanov: «J’ai demandé au président de réfléchir à la marche à suivre, de revenir sur sa décision dans l’intérêt de tous les citoyens de ce pays, et comme l’indique la constitution, je cite, de "confier le mandat à un candidat appartenant au parti qui détient la majorité à l’assemblée". C’est ce que prévoit la constitution de ce pays et nous entendons qu’elle soit respectée.»

Mercredi, la haute représentante s’est rendue à Podgorica, au Monténégro, où elle a clairement indiqué que l’UE continuerait à soutenir fermement la perspective européenne des six pays — Monténégro, Bosnie-Herzégovine, ancienne République yougoslave de Macédoine, Serbie, Albanie et Kosovo — et l’instauration de liens régionaux plus étroits.

«Le message que je tiens à adresser à l’occasion de ma visite est le suivant: la porte de l’Union européenne est ouverte, et nous voulons que vous la franchissiez», a déclaré Mme Mogherini après sa rencontre avec le Premier ministre monténégrin, Duško Marković.

«Il s’agit donc d'un message d’encouragement et d’espoir, mais aussi un message d’engagement, car nous savons parfaitement que l’adhésion à l’Union européenne suppose un effort considérable de votre part, non pas pour respecter nos conditions mais pour répondre aux attentes de vos citoyens, car chaque pas est un pas qui contribue à améliorer leur vie, la société et l’infrastructure du pays.»

«Mais cela suppose également de la crédibilité de notre part et je suis ici aussi pour vous dire que l’UE est déterminée à accueillir de nouveaux États membres et à offrir au Monténégro et à l’ensemble de la région une perspective réelle et crédible d’intégration européenne. Il ne s’agit donc pas d’un rêve ni d’une vision. Il s’agit d'un processus en cours qui se poursuivra et se concrétisera dans les années à venir si nous parvenons à maintenir une coopération efficace», a déclaré la haute représentante.

«Nous n’agissons pas par charité, mais parce que nous partageons le même intérêt européen pour la coopération, la croissance économique, la paix et la stabilité.»


La haute représentante se rendra vendredi à Belgrade et Tirana, et samedi à Pristina et Sarajevo.
 

Voir aussi

Lien vers la vidéo

Lien vers le discours prononcé à Skopje

Lien vers le discours prononcé à Podgorica

 

Languages: