European Union External Action

L’UE réaffirme son soutien à l'Ukraine, à la Libye et au processus de paix au Proche-Orient – Mogherini

06/02/2017 - 22:34
News

Les ministres des affaires étrangères de l’Union européenne ont réaffirmé aujourd’hui leur ferme soutien à la mise en œuvre complète des accords de Minsk en Ukraine, ainsi qu’au programme de réformes entrepris par le gouvernement.

«L’Union européenne continuera à soutenir l’Ukraine, en mettant l’accent sur les services à la population et les efforts pour tenter d’améliorer les conditions de vie des habitants», a déclaré la haute représentante Federica Mogherini après avoir présidé la réunion mensuelle des ministres des affaires étrangères.  
«Bien entendu, il faut pour cela de meilleures conditions de sécurité. Or, la situation à l’est du pays ces derniers jours nous apparaît extrêmement préoccupante. Donc, lorsque nous parlons de mise en œuvre complète des accords de Minsk, nous réaffirmons bien sûr notre volonté de voir les combats cesser dans la région afin qu’un processus de paix puisse véritablement s’engager.»


Les ministres ont également examiné la situation politique, économique et sécuritaire de la Libye, ainsi que les mesures prises par l’UE pour améliorer la gestion des flux migratoires passant par la Méditerranée centrale.
«Nous avons également décidé aujourd’hui de répondre positivement à l’invitation reçue par l’Union européenne de se joindre à l’Union africaine, à la Ligue des États arabes et aux Nations unies. La Troïka se transformera ainsi en Quartet, afin d’accompagner un processus qui doit permettre une transition politique positive en Libye, ce qui nécessite une appropriation totale et positive du processus par la Libye», a déclaré Mme Mogherini.


Les ministres ont également convenu de renforcer le soutien de l’UE à l’Égypte, qui joue un rôle clé dans sa région, afin de l’aider à relever un certain nombre de défis.
«Premièrement, il faut aider l’Égypte à faire face à ses difficultés économiques et sociales. C’est un pays de 94 millions d’habitants, dont la moitié a moins de 25 ans, alors que le taux de chômage des jeunes avoisine les 30 %».


«Deuxièmement, il faut travailler sur la dimension politique. La démocratie, les droits humains, l’État de droit, les efforts déployés pour instaurer une société ouverte, tous ces aspects sont au cœur de nos échanges avec les autorités égyptiennes.»


Troisièmement, l’UE renforcera sa coopération avec l’Égypte dans certains domaines, comme la lutte contre le terrorisme, les migrations et la sécurité régionale.
La haute représentante a invité le ministre des affaires étrangères égyptien, Sameh Shoukry, à assister à la prochaine réunion des ministres des affaires étrangères de l’UE, le mois prochain.
Les ministres ont également réaffirmé la position de l’UE à l’égard du processus de paix au Proche-Orient.
«Il n’y a pas de changement dans la position de l’UE à l’égard de la solution à deux États, des colonies et de Jérusalem. Il est utile de rappeler que l’Union européenne souhaite travailler avec la communauté internationale, le Quartet, nos amis aux États-Unis, aux Nations unies et à Moscou, ainsi qu’avec nos amis et interlocuteurs arabes, à commencer par l’Égypte mais aussi la Jordanie, la ligue des États arabes et l’Arabie saoudite, afin de trouver la voie vers une solution à deux États.»


Mme Mogherini s’est engagée à dialoguer avec le nouveau gouvernement américain sur le Moyen-Orient et à rencontrer Israël dans le cadre d'un Conseil d’association.
 

 

Languages:

Author