European Union External Action

Déclaration de la porte-parole sur les cas de plusieurs défenseurs des droits de l’homme en Chine

Bruxelles, 28/01/2017 - 09:31, UNIQUE ID: 170128_11
Statements by the Spokesperson

Nous avons connaissance d’informations récentes concernant des mauvais traitements d’une grande gravité qui seraient infligés aux personnes de Li Heping, de Wang Yang Quanzhang et de Xie Yang, des avocats spécialistes des droits de l’homme qui sont actuellement en détention. Sous réserve de vérification, ces mauvais traitements s’apparenteraient à de la torture.

Dans son examen de la Chine de décembre 2015, le Comité des Nations unies contre la torture a déclaré être très préoccupé par des rapports sur la pratique de la torture et des mauvais traitements au sein du système de justice pénale chinois.

L’Union européenne attend des autorités compétentes chinoises qu’elles enquêtent sans retard sur le témoignage de torture dans le cas de Xie Yang et sur les allégations de torture dans les cas de Li Heping et de Wang Quanzhang. En vertu de l’article 18 du code de procédure pénale chinois, si les récits de mauvais traitements ou de torture étaient confirmés, cela devrait aboutir à ce que les personnes responsables soient sanctionnées. Dans l’intervalle, il faut prendre toutes les mesures nécessaires pour garantir la sécurité et le bien-être de ces personnes.

La libération de Xie Yanyi et de Li Chunfu, également avocats spécialistes des droits de l’homme, constitue un pas dans la bonne direction. Nous réitérons notre appel en faveur de la libération des avocats et des défenseurs des droits de l’homme qui sont toujours en détention, y compris Jiang Tianyong.