À Davos, Mme Mogherini met en avant l'initiative pour la Syrie et la coopération européenne en matière de défense

19/01/2017 - 20:58
News stories

À Davos, Mme Mogherini met en avant l'initiative pour la Syrie et la coopération européenne en matière de défense

Lors du Forum économique mondial de Davos, la haute représentante Federica Mogherini a mené pendant deux jours une intense activité diplomatique, y compris au sujet de l'initiative régionale de l'Union européenne (UE) sur l'avenir de la Syrie.

Elle s’est notamment entretenue avec Mohammad Javad Zarif, ministre iranien des affaires étrangères, Massoud Barzani, président du gouvernement régional du Kurdistan en Iraq, Ayman al Safadi, nouveau ministre jordanien des affaires étrangères, et Staffan de Mistura, envoyé spécial des Nations unies pour la Syrie.
L'initiative, lancée à la fin de l’année dernière, vise à trouver avec les partenaires régionaux un terrain d’entente sur les dispositifs d'après-conflit pour la Syrie, ainsi que sur la réconciliation et la reconstruction une fois qu’une transition politique crédible sera fermement engagée.

Mme Mogherini a également participé à des discussions intitulées «Un leadership responsable dans un monde multipolaire» et «Promouvoir la stabilité au Moyen-Orient», ainsi qu’à un débat public avec Jens Stoltenberg, secrétaire général de l’OTAN, intitulé «Redéfinir la stratégie de l’Europe en matière de sécurité». «La sécurité est une priorité pour l’Union», a-t-elle déclaré. «Nous avons des capacités militaires et diplomatiques. En matière de défense, nous avons progressé davantage au cours des sept derniers mois qu’en plusieurs décennies.» Sur la base des idées présentées dans sa stratégie globale pour la politique étrangère et de sécurité de l'UE, Mme Mogherini a illustré les trois volets des mesures prévues pour renforcer les capacités européennes de sécurité et de défense.
Elle a également souligné la valeur ajoutée de l’appartenance à l’UE: «Dans un monde en transformation, les Européens ne peuvent jouer un rôle sur la scène mondiale que par l’intermédiaire de l’UE», a-t-elle déclaré.

Pendant ces deux journées d'intenses discussions, la haute représentante a également rencontré le président ukrainien Petro Porochenko et son ministre des affaires étrangères, Pavlo Klimkin.

La situation dans les Balkans occidentaux figurait également parmi les priorités de Mme Mogherini. Elle s’est entretenue avec Aleksandar Vučić, premier ministre serbe, qu’elle a invité à Bruxelles pour une réunion la semaine prochaine avec son homologue kosovar Isa Mustafa. Elle a également rencontré le premier ministre croate Andrej Plenković.

À Davos, Mme Mogherini s’est aussi entretenue avec Youssef Chahed, chef du gouvernement tunisien, et avec Rached Ghannouchi, chef du parti Ennahdha.

Les migrations et les droits de l'homme étaient au programme de ses rencontres avec Salil Shetty, secrétaire général d’Amnesty International, et Filippo Grandi, haut-commissaire des Nations unies pour les réfugiés.

Enfin, Mme Mogherini s’est longuement entretenue avec Didier Burkhalter, président de la Confédération suisse.

Languages:
Rubriques éditoriales:

Auteur