Réunion entre Federica Mogherini et les Ministres de CARIFORUM

Santo Domingo, 26/10/2016 - 22:03, UNIQUE ID: 161026_11
Press releases

* courtesy translation

1. La Haute Représentante de l'Union européenne pour les Affaires Etrangères et la Politique de Sécurité et Vice-Présidente de la Commission européenne Federica Mogherini et les Ministres des Affaires Etrangères du CARIFORUM se sont réunis en marge de la Première Réunion des Ministres des Affaires Etrangères UE-CELAC en République Dominicaine le 26 octobre 2016 au cours de laquelle ils ont réaffirmé l'engagement des deux régions à renforcer leur partenariat de longue date.
 
2. Son Excellence Miguel Vargas Maldonado, Ministre des Affaires Etrangères de la République Dominicaine, a souhaité la bienvenue au CARIFORUM et aux représentants de l'UE. La réunion a été co-présidée au nom du CARIFORUM par l'Honorable Sénatrice Kamina Johnson Smith, Ministre des Affaires Etrangères et du Commerce Extérieur de Jamaïque, et par Madame Federica Mogherini, Haute Représentante de l'Union européenne (UE) pour les Affaires Etrangères et la Politique de Sécurité et Vice-Présidente de la Commission européenne au nom de l'UE.
 
3. La réunion a été l'occasion de passer en revue la relation bi-régionale dans la cadre de la Stratégie Conjointe de Partenariat Caraïbes – Union européenne adoptée en novembre 2012, en mettant l'accent sur l'Intégration Régionale et la Coopération dans l'ensemble des Caraïbes; la Reconstruction d'Haïti; le Changement Climatique et les Catastrophes Naturelles; le Crime et la Sécurité; et l'Action Conjointe bi-régionale dans les Enceintes Multilatérales et sur les Enjeux Mondiaux. A cet égard, la tenue de la première réunion du Groupe de Travail Conjoint CARIFORUM-UE du 17 juin 2016 à Bruxelles a été saluée.
 
4. Dans le cadre de leur échange de vues, les deux Parties ont réaffirmé la volonté ferme de renforcer et d'accroître le partenariat bi-régional. Les Parties ont revu les sujets d'intérêt commun aux deux régions et ont réaffirmé leur attachement au respect des obligations en matière de droits de l'homme; de démocratie et d'état de droit au niveau national et international; de bonne gouvernance; de développement social, environnemental et économique; et de croissance durable. Les Parties ont également convenus d'œuvrer ensemble pour contribuer à la mise en œuvre effective de l'Agenda 2030. La Haute Représentante/Vice-Présidente a souligné l’importance des relations UE-CARIFORUM dans le cadre de la Stratégie Globale pour la Politique Etrangère et de Sécurité de l’UE de juin 2016.
 
5. Les deux parties ont reconnu les vulnérabilités intrinsèques aux Petits États Insulaires en Développement (PEID), incarnées dernièrement dans les Caraïbes par le passage de l’Ouragan Matthew qui a provoqué des dégâts considérables et la perte de vies humaines dans plusieurs pays des Caraïbes, dont Haïti qui a été le plus gravement touché. Les deux parties ont exprimé leur solidarité avec le Gouvernement et le Peuple de Haïti et les autres pays touchés et ont pris acte de la réponse de l’Union européenne et des pays des Caraïbes à la crise humanitaire.
 
6. Les deux parties ont évoqué l’avenir des relations ACP-UE et UE-CARIFORUM après l’expiration de l’accord de Cotonou en 2020.  La Haute Représentante a pris note de la position de CARIFORUM selon laquelle la relation UE-ACP post-Cotonou doit s'inscrire dans le cadre d’un accord juridiquement contraignant. Les deux parties ont reconnu la contribution importante du partenariat pour le développement dans les pays ACP, y compris les Caraïbes, et dans ce contexte ont rappelé le Programme Indicatif Régional (PIR) du 11e Fond Européen de Développement signé entre CARIFORUM et l’UE à Bruxelles au cours du Sommet UE-CELAC en juin 2015 pour une valeur de 346 millions €.
 
7. Les deux parties ont rappelé la réussite de la COP 21 et ont pris note et se sont félicités de la ratification de l’Accord de Paris par 86 signataires et l’entrée en vigueur de l’Accord le 4 novembre 2016 et se sont engagés à contribuer à sa mise en œuvre. Les deux parties ont discuté des objectifs communs en préparation de la COP 22 à Marrakech en décembre.
 
8. Les deux parties ont également approuvé le résultat de la conférence très réussie CARIFORUM-UE sur l’Energie Durable qui a eu lieu à la Barbade du 10 au 11 octobre 2016 et qui a abouti à la signature d’une Déclaration Conjointe entre l’UE, la Banque Européenne d’investissement (BEI) et le CARIFORUM concernant une coopération renforcée dans le domaine de l’énergie durable, ainsi que des accords avec plusieurs États du CARIFORUM. Les deux parties se sont félicitées de l'annonce de l'engagement d'un programme d'appui d'assistance technique pour l’énergie durable dans les Caraïbes (9,2 millions €).
 
9. Les Ministres de CARIFORUM ont souligné leurs inquiétudes persistantes concernant la réduction des risques («de-risking») et le retrait des relations avec les correspondants bancaires. En ce qui concerne la gouvernance dans le domaine fiscal, les deux parties ont souligné la nécessité d'établir une coopération plus étroite et se sont engagées à poursuivre un dialogue ouvert afin de garantir la mise en œuvre des normes internationales de bonne gouvernance fiscale.
 
10. Les deux parties ont souligné l’importance d’accélérer l’intégration régionale pour soutenir les objectifs de développement dans les Caraïbes et, à cet égard, ont reconnu l’importance de la mise en œuvre efficace de l’Accord de Partenariat Economique (APE) CARIFORUM-UE. Les deux parties se sont référées à la Troisième Réunion du Conseil Conjoint CARIFORUM-UE au cours de laquelle a été exprimée la préoccupation que, à quelques exceptions près, l’APE n’a pas eu l’effet escompté sur le commerce global entre CARIFORUM et l’UE et a été rappelée la décision prise par les deux parties de réaffirmer leur volonté commune de coordonner leurs efforts afin d’assurer une mise en œuvre effective de celui-ci.
 
11. Les Ministres de CARIFORUM ont fait part de leur préoccupation quant à l’incidence potentielle sur le commerce régional du référendum du Royaume-Uni sur son retrait de l’Union européenne. Réaffirmant l’importance de leurs relations commerciales, les deux parties se sont engagées à travailler de concert pour que la région et l’UE puissent bénéficier de manière plus significative de l’APE.
 
12. Les deux parties ont salué les résultats actuels de coordination, y compris sur les questions de portée mondiale, et se sont engagées à intensifier les efforts pour continuer à coordonner leurs positions au sein des Nations- Unies et dans d’autres enceintes afin de mieux favoriser le progrès sur les sujets d’intérêt commun.
 
13. Les Ministres de CARIFORUM et la Haute Représentante ont exprimé leur profonde gratitude au gouvernement et au peuple de la République Dominicaine pour l'excellente organisation et la courtoisie offerte qui ont permis un échange substantiel entre les deux parties en marge de la réunion ministérielle UE-CELAC
Languages: