Honduras: l'UE déploie une mission d'observation électorale

Brussels, 23/09/2021 - 15:11, UNIQUE ID: 210923_11
Press releases

En réponse à une invitation du ministère des affaires étrangères de la République du Honduras, l'Union européenne a décidé de déployer une mission d'observation électorale (MOE) de l'UE pour les élections législatives prévues le 28 novembre 2021.

M. Josep Borrell, haut représentant de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-président de la Commission européenne (HR/VP), a nommé Mme Željana Zovko, membre du Parlement européen, cheffe de la mission d'observation électorale. Par le passé, l'UE a également déployé des missions d'observation électorale au Honduras pour les élections législatives de 2013 et 2017.

Le haut représentant/vice-président, Josep Borrell, a fait la déclaration suivante: "L'Union européenne se félicite de l'invitation des autorités honduriennes à déployer une mission d'observation électorale de l'UE à l'occasion des prochaines élections. Il s'agira de la troisième mission électorale déployée par l'UE au Honduras au cours des dix dernières années, ce qui souligne l'attachement de l'UE à soutenir le processus et le système démocratiques du pays, conformément aux recommandations formulées par les précédentes missions d'observation électorale en 2013 et 2017. Il est essentiel que les élections se déroulent de la manière la plus transparente, la plus ouverte et la plus crédible possible afin de garantir un processus pacifique avant, pendant et après la journée électorale du 28 novembre."

Mme Željana Zovko, cheffe de la mission d'observation, a déclaré: "Je suis très heureuse d'avoir été chargée de diriger cette mission d'observation électorale de l'UE, qui procédera à une évaluation indépendante et approfondie du processus électoral. Je me réjouis à la perspective de rencontrer et de dialoguer avec les autorités honduriennes, les partis politiques, les candidats et d'autres parties prenantes".

L'équipe centrale de la MOE de l'UE comprend 9 experts électoraux. Ils arriveront à Tegucigalpa à la mi-octobre. D'ici la fin octobre, 30 observateurs à long terme se joindront à la mission et seront déployés dans l'ensemble du pays. Environ 20 observateurs à court terme recrutés localement renforceront la mission le jour du scrutin. La MOE de l'UE restera dans le pays jusqu'à l'achèvement du processus électoral.

Conformément à la méthodologie de l'UE en matière d'observation électorale, la mission fera une déclaration préliminaire et tiendra une conférence de presse à Tegucigalpa après les élections. Le rapport final, qui comprendra une série de recommandations pour les futurs processus électoraux, sera présenté et communiqué aux parties prenantes une fois l'ensemble du processus électoral achevé.

Languages: